Restauration de l'orgue de L'église de Lapalisse

Unsuccessful
Play
0 %
0€ Pledged out of 0€
0 Donation
Finished
Restauration complète de l'orgue de l’église Saint-Jean-Baptiste afin de garantir à cet instrument vénérable de perdurer encore quelques décennies en bonne état.

Histoire

L’orgue de l’église Saint-Jean-Baptiste de Lapalisse, œuvre de Paul Férat conservée dans son état de 1884, a été classé au titre des Monuments Historiques en 1981, puis restauré en 1987, sans modifications. Il est actuellement passablement fatigué, et l’église qui l’abrite nécessite quelques travaux.

La municipalité a souhaité pouvoir disposer, tant sur l’orgue que sur d’autres aspects de l’édifice, d’études qui lui permettront de programmer les travaux nécessaires.

Après consultation, une étude préalable a été confiée à notre agence, fin 2017. Nous avons passé deux journées complètes, à deux spécialistes, pour examiner, mesurer, tester l’orgue, au début du mois de mars 2018. Nous nous sommes également rendus à Moulins, aux archives départementales et diocésaines, pour dépouiller les archives conservées.

Un dossier d’archives très complet est conservé au presbytère. L’examen interne de l’instrument a pu être réalisé sans difficultés majeures, et Christophe Corp a ainsi réalisé trois douzaines de vues en 3 D.

Tous nos remerciements vont à M. Jean-Louis Barbarin, directeur général des services de la Ville de Lapalisse, à M. l’abbé Jean-Philippe Morin, curé de la paroisse, nos remerciements également aux personnels des archives départementales, et à M. Desforges, aux archives historiques du Diocèse de Moulins.

L’orgue de l’église de Lapalisse, construit entièrement neuf en 1878 par Paul Férat, et augmenté par le même facteur en 1884, nous est parvenu dans son état d’origine. Il est resté dans son état d’origine, ce qui lui a valu d’être classé au titre des Monuments Historiques par arrêté du 19 janvier 1981.

Il convient de remarquer un point important : l’orgue a été construit, sur une tribune édifiée pour un orgue précédent, dans le transept sud. A cette époque, et même lorsque l’orgue a été agrandi en 1884, l’église était beaucoup plus petite qu’aujourd’hui, elle était limité au chœur, au transept, et à la première travée de la nef. Les autres travées et le massif occidental n’ont été terminés qu’en 1898. Dans les discussions qui eurent lieu entre le curé Brillaud et le facteur d’orgues, au moment d’agrandir l’orgue, il est bien question d’un projet de placer l’orgue, ultérieurement, sur la tribune qui était alors en projet au fond de la grande nef. Toutefois, ce déplacement n’eut jamais lieu.

Malgré l’augmentation du volume de l’édifice, l’orgue de 1878-1884 suffit à remplir l’acoustique, et il n’y a pas lieu de regretter que le transfert en tribune n’ait jamais été réalisé.

Une restauration à l’identique a été effectuée en 1987, avec quelques maladresses, comme l’emplacement parfaitement incongru de la « boîte à rideaux », et quelques « impasses » sur des travaux qu’il aurait été nécessaire de faire (sommiers, réservoirs).

L’orgue fonctionne toutefois, même si son état de conservation est critique. Les aspects qui n’ont pas été traités en 1987 (sans doute par prudence ?), doivent l’être maintenant, afin de garantir à cet orgue vénérable de perdurer encore quelques décennies en bon état.


Si vous souhaitez en savoir plus sur l'historique de l'Orgue, vous pouvez consulter l'étude documentée accessible sur le lien suivant : Étude complète


Présentation du projet

Une restauration à l'identique a été effectuée en 1987 mais de manière incomplète et les travaux qu'il aurait été nécessaire de faire à l'époque sont désormais devenus urgents, afin de permettre à cet orgue, dont l'état de conservation est critique, de perdurer encore quelques décennies en bon état de fonctionnement. Le coût total de cette opération, qui comprend la restauration de l'équipement mais également la réfection de la tribune dans laquelle il est installé, les travaux de réfection électrique ainsi que la maîtrise d'œuvre.

À quoi servira la collecte ?

L’orgue de Lapalisse est dans un état général passable, qui permet encore de l'utiliser dans des conditions acceptables. Certains phénomènes de dégradations sont en cours, évolutifs, et il convient donc d’intervenir avant qu’ils ne se développent et finissent par endommager réellement l’orgue, voire le rendre muet (problème d'étanchéité…).

Travaux à effectuer :

Restauration complète des éléments suivants :

  1. Buffet
  2. Charpentes - Accès
    Fenêtre des claviers
    Alimentation
  3. Transmissions
    Sommiers
    Postages, sommiers auxiliaires
    Tuyauterie
    Harmonie - Accord

Le coût total de l’opération s'élève à 125000€.

Le premier objectif de cette campagne est de collecter 5000 euros

PROGRAMME DES TRAVAUX

L’orgue de Lapalisse nous est parvenu dans un état d’authenticité remarquable. Il conserve sa composition de 1884, la totalité de sa tuyauterie, ses sommiers, sa mécanique…

La seule restauration qu’il ait subie date de maintenant 30 ans, elle a parfois été maladroite, elle se révèle, 30 ans plus tard, insuffisante, sans doute par prudence à l’époque

Le programme de travaux ne peut donc qu’être celui d’un relevage, approfondi, mais sans modifier l’instrument, simplement corriger quelques erreurs commises, et aller suffisamment loin pour que le travail soit pérenne.

L’orgue devra donc être démonté en totalité de sa partie instrumentale, seuls resteront en place le buffet et la charpente. La tuyauterie, les claviers, le pédalier, tous les mécanismes, la soufflerie, les sommiers devront être déposés et transportés en atelier pour restauration.

Tribune : il serait souhaitable de restituer le papier peint imitant le bois (décaper l’enduit qui le recouvre, et faire les réintégrations picturale), ce travail devra être confié à un restaurateur, et faire l’objet d’un lot séparé. Le même restaurateur pourra être amené à faire les retouches de verni ou de peinture sur le buffet.

Buffet : on remplacera et renforcera la plinthe arrière, et les panneaux coulissants seront restaurés. Tous les trous et accidents subis par le buffet feront l’objet de greffes soignées, recouvertes du même verni que l’existant. Les panneaux et portes seront réajustés. On conservera les plafonds entoilés, après dépoussiérage.

Charpentes – accès : dépoussiérage intérieur de l’orgue, traitements préventifs. Il faut sécuriser les accès et circulations internes de l’orgue, fournir une échelle pour l’accès à l’étage, et poser des arrêts au plancher pour que celle-ci ne glisse pas, il faut vérifier l’état et la stabilité des passerelles en arrière du Grand-Orgue, ajouter une passerelle entre les sommiers de Grand-Orgue, et une autre pour l’accès au Récit, amovible, articulée contre le mur du fond (et posant sur des consoles à mettre en place). L’ajout d’un éclairage intérieur pour l’entretien serait fort utile (à faire réaliser par un électricien).

Fenêtre des claviers : restauration du couvercle de claviers, regarnissage des claviers, rectifications de géométrie, replacage partiel avec des ivoires d’occasion, restitution et restauration des cravates de tirants de jeux, recharge des dièses du pédalier, réajustement de l’estrade. Réparation d’une cassure du pupitre (ou son remplacement par un pupitre plus modeste ?). Fourniture d’un chandelier identique ou compatible avec celui existant. Fourniture d’un miroir plus adapté que l’actuel.

Alimentation : remise en peau des aines du réservoir, surpeaussages aux endroits critiques, mise en ordre et en cohérence des charges, vérification d’étanchéité : table du réservoir, pompes, porte-vent, joints de collets. Réparations à la peau d’ovin tannée sans chrome, à la colle chaude. Remise en état du Trémolo, vérification des anti-secousses. Remplacement et déplacement du ventilateur (qui passera à 14 m3), remplacement de la caisse insonorisée, déplacement de la boîte à rideau, bouchonnage de l’installation actuelle et remise en état de la face du soubassement.

Transmissions : restauration complète, décapage des parties métalliques, mise en peinture anti-rouille des parties en acier, les éléments en laiton seront décapés et nettoyés, soit par bain à ultra-sons, soit dans une solution vinaigrée (la première méthode étant sans doute plus efficace et rapide), contrôle et réduction des jeux, tous les mécanismes devant être à la fois libre dans leur mouvement et bien guidés, remplacement systématique des écrous et des mouches. Conception, fabrication et mise en place d’un système de guidage des fils de l’accouplement, pour éviter les frottements. Mise en place de contrepoids sur les liens verticaux de tirage de jeux du Récit. Réglages fins (peut-être sera-t-il nécessaire de remplacer des vergettes trop courtes pour obtenir des armements corrects).

Sommiers : restauration complète et en profondeur : démontage complet, ré-encollage, remplacement des peaux de soupapes et des boursettes, nettoyage et désoxydation des ressorts, esses, pointes et autres guides, remplacement des peaux garnissant les tampons de laye. Réfection de l’enchapage, avec mise en place de rondelles, et recalage des faux-sommiers.

Postages, boîte expressive : nettoyage, renouvellement des garnitures, remplacement éventuel de postages oxydés. Contrôle du mécanisme de boîte expressive.

Tuyauterie : lavage des tuyaux de métal, vérifications et contrôles des entailles, oreilles, freins, etc., renouvellement des joints de calottes de Bourdons (en papier !), désoxydation des noyaux d’anches (et des rasettes). Nettoyage des tuyaux de bois, contrôle d’étanchéité, renouvellement des garnitures de tampons.

Installations de maintien : vérifications, contrôles, consolidation, remplacement des rubans de sergé.

Harmonie – Accord : l’harmonie de cet orgue sera pieusement respectée, correction des défauts d’émission et contrôle de l’égalisation. L’accord sera fait au tempérament égal.

Livraison : mise en état de l’orgue pour l’inauguration, garantie de parfait achèvement, fourniture d’un dossier de travaux avec photos avant, pendant et après la restauration.


COMMENT SOUTENIR CE PROJET ?

Vous pouvez soutenir ce projet :

  • - en faisant un don en ligne par carte bleue  sur cette page après inscription sur le site Dartagnans

  • - en effectuant un virement bancaire après inscription sur le site Dartagnans

  • - en envoyant un chèque, au dos duquel vous ferez figurer votre adresse e-mail, libellé à l’ordre suivant "Trésor Public", expédié à l'adresse suivante :

Dartagnans
Campagne Orgue de l'église de Lapalisse
15 rue de Milan
75009 PARIS


Des dons défiscalisables  

Votre don est défiscalisable car il remplit les conditions générales prévues aux articles 200 et 238 bis du code général des impôts. A la fin de la collecte, vous recevrez un reçu fiscal vous permettant une réduction de votre impôt :

- Particulier, vous pouvez déduire 66% de votre don dans la limite de 20% de votre revenu imposable.

- Entreprise, l’ensemble des versements au projet permet de bénéficier d’une réduction d’impôt sur les sociétés de 60% du montant de ces versements, pris dans la limite de 0,5% du C.A. H.T. de l’entreprise.

Il est possible de soutenir le projet de restauration de l'orgue de l’Église Saint-Jean-Baptiste :

par un don en ligne sur cette page, après inscription puis connexion sur www.dartagnans.fr

CONTACT

Pour plus d'informations vous pouvez vous renseigner à la Mairie de Lapalisse.
Mail : [email protected]
Téléphone : 04.70.99.00.86

Pour suivre l'actualité de la restauration de l'orgue : http://www.ville-lapalisse.fr/fr/

Suivez nous sur nos réseaux sociaux ! https://www.facebook.com/lapalisse.officiel/


REMERCIEMENTS

Madame, Monsieur,

En effectuant un don sur le site dartagnans.fr, vous contribuez au projet de restauration de l’orgue de l'église Saint-Jean-Baptiste de Lapalisse.

Grâce à ce don vous préservez et valoriser le patrimoine de Lapalisse, nous vous en remercions chaleureusement.

Mairie de Lapalisse 


Rewards

Pledge 10 or more
Or 3.4€ after tax deduction
0 donation
Carte Postale
De 10€ à 49€, nous vous offrirons une carte postale de l'orgue restauré.
Pledge 50 or more
Or 17€ after tax deduction
0 donation
Une Place au Spectacle Son et Lumières
De 50€ à 99€, nous vous offrirons une place pour le spectacle Son et Lumières se déroulant dans le parc du Château de La Palice fin juillet - début août 2019.
Pledge 100 or more
Or 34€ after tax deduction
0 donation
Deux Places au Spectacle Son et Lumières
De 100 à 250 € et plus, nous vous offrirons deux places pour le spectacle Son et Lumières se déroulant dans le parc du Château de La Palice fin juillet - début août 2019.
Pledge without a reward
0 donation
 
Pledge an amount of your choosing