Restaurons le donjon de Salignac

Unsuccessful
0 %
0€ Coleccionado de un lado a otro 0€
0 Contribución
Acabado
"Le Donjon" restauration d'une tour carrée romane du XIIe siècle.
Château
Salignac-Eyvigues

Le château de salignac, un peu d'histoire

Le château de Salignac (ISMH) est le berceau de la famille éponyme qui l'a construit et en est restée propriétaire jusqu'au XVe siècle. Cette illustre famille a donné de nombreux ecclésiastiques dont François de Salignac de Lamothe Fénelon, archevêque duc de Cambrai, homme de lettres et précepteur du duc de Bourgogne, petit fils et héritier présomptif de Louis XIV

Le site devait être occupé dès la préhistoire comme en témoignent les vestiges dans les grottes sous la haute cour. Il est fait mention de Salignac semble-t-il pour la première fois vers 980 dans les chroniques de l'abbaye Sainte Foy de Conques. Le château a été pendant longtemps la copropriété de plusieurs familles nobles, raison pour laquelle il existe deux tours refuge datant du XIIe siècle construites sans doute par deux différents propriétaires. L'une, à contreforts plats, plus imposante que l'autre devait être la propriété du seigneur dominant. Comme dans d'autres châteaux, notamment en Périgord, la motte castrale, en l'occurrence le promontoire rocheux, comprenait outre les deux tours carrées, un certain nombre de maisons nobles, résidences des vassaux du seigneur dominant. Ce promontoire est toujours entouré de ses remparts. Ceux-ci sont étagés sur deux niveaux délimitant la haute cour et la basse cour. La haute cour réservée aux seigneurs les plus importants comprends donc les deux tours carrées du XIIe, la chapelle romane et la résidence. La basse cour quand à elle était occupée par les maisons nobles, le poste de garde, la cuisine, les granges,les écuries et les autres bâtiments d'exploitation et de stockage.

Pendant la guerre de cent ans, le château se trouvant aux marches du Périgord sur des terres contestées et disputées entre les français et les anglais, il a subi les assauts des deux camps, pris une première fois par les anglais, il fut repris par les français qui l’incendièrent pour empêcher les anglais d'y rester. Partiellement reconstruit au XVe et XVIe siècle, il eu à nouveau a subir les destructions liées aux guerres de religion. Il est dit que vers 1545, la tour maîtresse construite entre le XIIe et le XIVe siècle s'est effondrée emportant avec elle la chapelle, la cuisine et les archives des propriétaires d'alors. De cette tour maîtresse, de la chapelle et de la cuisine, il ne reste que des traces d'arrachement sur les murs et les vestiges de colonnes de la chapelle romane au dessus du porche.

Le château changea de mains.Il se trouvait être la propriété de Louis de Noailles (1713-1793), duc d'Ayen, puis duc de Noailles lorsque la révolution débuta. La population de Salignac se fit ouvrir le château pour y prendre les "droits féodaux" et tous les autres documents qu'elle trouva et les brûla sur la place du village. De cette époque date le manque d'information qui malheureusement handicape les recherches historiques et architecturales.

Le château s'endormit alors d'un sommeil profond, partagé à nouveau entre plusieurs propriétaires. Il fut acheté au début du XXe siècle par la famillede Salignac qui le garda jusqu'en 2006. Lorsque nous l'avons acquis, nous savions qu'il nécessiterait de beaucoup d'attention car son état était loin d'être idéal. Les propriétaires successifs, y compris les Salignac ont chacun apporté ce qu'il pensaient être des améliorations. Malheureusement, certaines d'entre elles se sont avérées désastreuses et nécessitent une reprise complète.

Le château de Salignac vue depuis l'ouest, au premier plan le donjon, la haute cour et en contrebas, la basse cour.


Vue de l'est, en arrière plan, le donjon, au premier plan la cuisine et les reste de la chapelle, le premier rempart.


Le donjon avec son chapeau feuillu et cette brèche béante qui devrait être à plus 2m du sol.


Hypothèse de restitution, vue de l'ouest. L'état actuel (voir ci-dessus, façade Est). La façade Est qui est à l'intérieur de l'enceinte, ne comporte pas de contreforts et, se trouvant sur la terrasse de la haute cour, est plus basse d'environ 4 mètres en son état actuel.

Le dessin ci-dessus représente la façade ouest et restitue la hauteur supposée. Dans son état actuel, le sommet de la voûte se trouve au niveau du contrefort central.

Cette tour carrée est en danger. Le manque d'entretien récurrent et des travaux aussi inappropriés qu'inconsidérés ont générés des dégradations multiples qui mettent en péril la pérennité de la construction.


LEs actions DÉJÀ menées sur le donjon

Afin de limiter les dégradations, le donjon a été bâché dans le but de réduire et/ou de circonscrire les infiltrations d'eau. Par manque d'eau et de lumière la végétation commence à mourir et la voûte à s’assécher. La situation s'améliore donc mais ne peut perdurer trop longtemps. La baie et l'ouverture haute ont été étayées, certaines des pierres d'encadrement de la porte haute de la façade ouest ont été remplacées et une porte a été installée (photos ci-dessous).

Réfection de la porte haute, remplacement de pierres d'encadrement et remise en place de la porte après restauration.



L'etat actuel


Il est difficile de prédire ce qu'il va advenir et dans quel délai, néanmoins la stabilité de la construction est gravement atteinte en raison de désordres importants liés, à la présence de grosses racines d'acacias qui poussent les parements en s'insinuant dans le mur, au prélèvement de pierres de parements destinées à un autre usage, à l'absence d’étayage lors de ces prélèvements et d'autres dégradations humaines et naturelles.

Grosse souche d'acacia ayant poussée dans le mur Est au sommet de la voûte

 

Baie Est montrant l'affaissement et l'ouverture de l'arrière voussure.


Gonflement du parement de la façade Sud, présence de souches et de racines

-

Désordre de la façade Est, fenêtre de l'escalier.


L'objectif

L'objectif est de procéder à une restauration en plusieurs phases.

Phase 1. Etude architectural et dépôt de permis, nettoyage, étayage complémentaire pour sécurisation du site et préparation du chantier, 5 000€

Phase 2. Restauration de la façade Est, reconstruction des ouvertures, restauration et pose des parements, 17 238€ décomposés comme suit:

- préparation du chantier 1 800€

- Échafaudage, levage 3 160€

-Maçonneries 12 278€

Phase 3. Restauration de la façade Sud, 

- Démontage du parement, nettoyage des racines et consolidation, remontage des parements, 23 000€

Phase 4. Nettoyage des parties hautes, cristallisation des arases et de la voûte, 69 737€

- Préparation du chantier, 2050€

- Échafaudage levage, 11 958€

- Maçonnerie, 55 729€

Phase 5. rehausse des arases et étanchéité de la voûte, création d'exutoire pour évacuation des EP,  180 632,75€

- Réalisation sur l'extrados de la voûte d'une forme au béton de pouzzolane avec armature par treillis soudés et forme de pentes vers exutoires, épaisseur variable compris remplissage des reins de voûte, 1 984,50€

- Étanchéité en feutre auto-protégé, 1 316,25€

- Relevés périphériques y compris retaille des pierres pour façon de feuillures, 1 800€

- Fourniture et pose de maçonnerie de pierre pour rehausse des arases de 3m, 105 924€

- Moellons de remplissage en fourniture et pose 80 m3, 52 000€

- Création d'exutoires dans maçonnerie neuve pour évacuation des eaux pluviales de la voûte, 800€

- Jointoiement hydrofugé des arases, 2 600€.


OBJECTIF MINIMUM 

L'objectif minimum est de 5 000€ qui permettra de procéder à la phase 1. Néanmoins nous espérons que se projet suscitera suffisamment d'intérêt pour que nous puissions réaliser l'ensemble et ainsi rendre à Salignac son donjon.

Si cet objectif est atteint, pour réaliser la deuxième phase, échafaudage et levage, fourniture et pose de maçonnerie de pierres de taille à deux faces (épaisseur 60 cm), linteaux monolithes, refouillement dans maçonneries existantes pour harpage, seuil de pierre dure, confortation par coulis de chaux des maçonneries de blocage, refichage profond de l'arrière voussure et confortation par coulis, dépose des étais et rejointoiement au mortier de chaux grasse, patine générale, 17 238€ seront nécessaires. 

La phase 3 représente quant à elle environ 23 000€, un devis détaillé sera réalisé ultérieurement. 

Le devis pour les phases 4 et 5 sont respectivement 69 737€ et 180 632,75€. Le montant de la phase 5 dépendra en partie de la  possibilité ou non d'effectuer les travaux immédiatement après la phase 4 évitant les coûts relatifs à la préparation du chantier, l'échafaudage et levage, coût déjà partiellement inclus en phase 4, soit une économie d'environ 14 000€.

En principe, ce projet bénéficie de subventions de la DRAC au titre des monuments historiques. La subvention minimal serait de 30% mais pourrait aller jusqu'à 50% des montants ci-dessus. Ces subventions restent cependant aléatoires et dépendent principalement des fonds à disposition de la DRAC. Il est néanmoins nécessaire de disposer des fonds pour constituer les dossiers de demande d'attribution et obtenir les subventions qui sont versées sous forme de remboursement des dépenses engagées.

Notre projet est un projet familial dont le but principal est le sauvetage du site qui outre le donjon comprends, comme nous l'avons dit une autre tour carrée du XIIe siècle, deux tours ronde du XVe et un corps central réaménagé à la renaissance. Le tout est entouré de remparts avec courtines des XIIe, XIVe et XVe siècle. Les maisons nobles de la basse cour, le poste de garde et des bâtiments d'exploitation existent mais sont toujours enterrés sous les terrasses qui ont été couvertes de terre au début du XXe siècle pour en faire un jardin d'agrément. 

Note: les prix sont hors taxes


LEs travaux en cours et partiellement achevés sur le château


Nous avons réalisé:

La réfection des toitures (travée 1) du bâtiment central, remplacement à l'identique de la charpente. (photo 1)

- Remplacement des poutres et solives du rez de chaussée de la travée 2 (photo 3)

- Remplacement des poutres et solives du premier étage de la travée 1, (photo 2)

- Réfection d'une cheminée gothique au rez de chaussée, travée 2, 

- Remplacement des meneaux des fenêtres nord et sud, niveau 1, travée 1

- Reconstitution d'une fenêtre et d'une porte du rez de chaussée, travée 1. 

- Pose de la Lauze (photo 4).

Il faudrait pouvoir intervenir partout en même temps afin d'éviter de plus amples dégradations qui pourraient faire disparaître définitivement certaines parties du château. C'est notamment le cas du donjon et c'est la raison pour laquelle nous avons décidé de faire appel au financement participatif.


Pose de la charpente de la première travée (photo 1).


                   Solivage du 1er étage sous la charpente, travée n°1 (photo 2).


Solivage du rez de chaussée, travée n°2 (photo 3).


Toiture en cour de couverture (pause temporaire de la Lauze), travée 1 (photo 4)


Comment soutenir ce projet ?

Vous pouvez soutenir ce projet :

  • - en faisant un don en ligne par carte bleue  sur cette page après inscription sur le site Dartagnans
  • - en effectuant un virement bancaire après inscription sur le site Dartagnans
  • - en envoyant un chèque, au dos duquel vous ferez figurer votre adresse e-mail, libellé à l’ordre suivant "Remi Starckmann", expédié à l'adresse suivante : 32, rue du château, 24590 Salignac-Eyvigues

Dartagnans
Campagne : un Donjon pour Salignac
15 rue de Milan
75009 PARIS

Ils nous soutiennent / Presse


Merci à tous nos donateurs ! Continuez à nous suivre !

Le château de Salignac et ses propriétaires sont heureux de constater l'intérêt que vous portez à leur projet et vous remercient vivement des dons que vous leur avez adressés. Les donateurs seront le bien venu sur place pour constater l'avancement des travaux et l'utilisation de leurs dons. Nous vous remercions par avance de prendre contact préalablement afin que nous puissions vous accueillir. 


Email de Contact : [email protected] 

Contreparties

Por 10€ o más
0 contribución
Les amis de la tour
Visite gratuite pour deux personnes.
Por 50€ o más
0 contribución
Les amis du Donjon
Visite gratuite personnalisée pour deux personnes.
Por 100€ o más
0 contribución
Les amis du Château
Visite gratuite personnalisée et guidée pour deux personnes sur rendez-vous.
Contribución voluntaria
0 contribución
 
Cantidad a discreción del donante