Restauration d'une harpe fin 18ème

Finansiran
102 %
6.640€ Prikupljeni na 6.500€
59 Prilozi od 5 zemlje
Gotov
Restauration et remise en musique d’une harpe de Jean-Henri Naderman, réalisée à Paris à la fin du 18ème.

Qui suis-je?

Je m’appelle Anne-Marie de Maigret et depuis 2004, j’habite en Bourgogne où j’ai repris la maison de mon père. Le maintien du  patrimoine a toujours  été  une de mes préoccupations. Ma mère m’a inculqué le respect des objets anciens et mon père le goût et le respect du travail des artisans. Un grand-père amateur de musique m’a emmenée très jeune au concert et orientée vers la musique classique. 



Présentation du projet

En arrivant à Paris en 1972, j’ai acheté, fascinée par sa beauté, une harpe chez un luthier sans savoir qu’elle avait été fabriquée dans l’atelier de Jean-Henri Naderman en 1785. Quelques années plus tard un spécialiste m’a indiqué que l’instrument « méritait une mesure de protection ». Il le décrivait ainsi : « la facture et le style décoratif de la harpe affirment un caractère moderne : étendue de 40 cordes, jalousies d’expression, sobriété du décor sculpté limitée à la colonne cannelée à la base gainée d’acanthes, et au chapiteau de feuilles de laurier porté par une couronne d’acanthes, annonçant les formules standard de l’Empire". 

En 2008 la harpe a été inscrite sur la liste des objets inscrits au titre des monuments historiques et je viens de recevoir l’arrêté par lequel l’Etat m’allouait une subvention. 


À quoi servira la collecte ?

Pourquoi est-ce qu’aujourd’hui j’entreprends la restauration de cette harpe et vous demande d’y participer?


Il y a quelques années à la suite d’une maladie grave, j’ai découvert que je n’étais pas éternelle ! Il fallait donc que je me hâte de redonner vie à cet instrument pour que des musiciens, dans leur quête d’authenticité, puissent retrouver l’esthétique musicale de l’époque. Ma démarche pourrait être à l’unisson du retour en vogue de la harpe et de la redécouverte des textes musicaux composés à la fin du 18ème et au début du 19ème.

Le coût de cette restauration est de 9798 euros

Le 15 janvier 2019 J’ai reçu l’arrêté par lequel l’Etat m’alloue une subvention de 3.919€ pour la restauration de l’instrument.

Il reste à charge 5.879€ pour réaliser la restauration + frais divers de campagne. 

L'objectif de la collecte est ainsi de 6500 euros.

Les travaux seront longs et complexes ; Ils dureront au moins 3 mois. Il faut installer un renfort au niveau de la console pour pouvoir remettre la harpe en tension, il faut revoir tout le système pédales/crochets, monter des cordes en boyau d’après des calibres historiques (1780) et revoir le vernis des boiseries et des dorures à minima.


Si le premier palier est atteint qui permettra la restauration, le second palier servira à fabriquer une enveloppe de protection pour transporter la harpe et couvrir des frais de transports.  Car alors commencera sa nouvelle vie. Prêtée à des musiciens pour des concerts elle pourra voyager dans des lieux d’exception, des châteaux, des églises de Bourgogne et pourquoi pas  dans toute la France, si affinités.

Bien sûr vous serez tenus au courant de ses voyages, vous pourrez la suivre et enfin lorsque, lassée de bourlinguer, elle ira se reposer dans un musée et peut-être au  Musée national de la Philharmonie de Paris qui est l’héritier du Conservatoire de musique de Paris créé en 1795.

Qui était Jean-Henri Naderman ?

Né le 20 juillet 1734, il venait de Westphalie et s’était installé à Paris en 1764 où il fut reçu maître menuisier à son arrivée. Le 6 décembre 1772, il est nommé luthier et facteur de harpes de la dauphine Marie-Antoinette. Dans ses recherches pour améliorer la qualité des instruments il avait inventé deux harpes: l’une en cuivre l’autre en argent.

Il fut reçu maître luthier à Paris le 6 décembre 1772.  Son magasin de musique, rue d’Argenteuil fut ouvert en 1773.  En 1796 il racheta le fonds de commerce de l’éditeur de musique Charles-Georges Boyer à l’enseigne « A la Clef d’or » située rue de la Loi.

Sa première épouse étant décédée en 1776, il se remaria et eut deux fils, François-Joseph (1781-1835) et Henri (1783-1841) tous les deux harpistes et professeurs au Conservatoire de Musique de Paris créé le 16 thermidor an III (du calendrier républicain) qui succéda à l'Institut national de Musique créé quelques deux ans plus tôt. 

Les fils de Naderman, à la mort de leur père le 4 février 1799 à Paris, poursuivirent l'activité du magasin et de l'atelier tandis que leur mère se chargea de l'édition de musique. 

Comment soutenir ce projet ?

Vous pouvez soutenir ce projet :

  • - en faisant un don en ligne par carte bleue  sur cette page après inscription sur le site Dartagnans
  • - en effectuant un virement bancaire après inscription sur le site Dartagnans
  • - en envoyant un chèque, au dos duquel vous ferez figurer votre adresse e-mail, libellé à l’ordre suivant "Anne-Marie de Maigret", expédié à l'adresse suivante :

Dartagnans
Campagne Harpe
15 rue de Milan
75009 PARIS

Ils nous soutiennent / Presse

Drac Bourgogne-Franche-Comté

Ils parlent de nous 

https://www.francebleu.fr/info...

Merci à tous nos donateurs ! 

Un grand merci à M. André Strasberg, Conservateur des antiquités et objets d’art de Saône et Loire grâce auquel le dossier d’inscription a été initié.

Merci à M. Thierry Maniguet, Conservateur à la Cité de la musique-Philharmonie de Paris qui a apporté son expertise pour la constitution du dossier.

Merci à La Drac de Bourgogne-Franche-Comté pour son soutien  financier, et notamment à M. Michaël Vottero, Conservateur adjoint des Monuments Historiques et à Mme Hélène Marie-Hélène Taulin-Jovignot, gestionnaire du dossier de subvention.

Merci à Mme Adélaïde de Place, musicologue, qui, grâce à ses conseils et à son ouvrage « La vie musicale en France au temps de la révolution»  m’a donné l’élan pour entreprendre cette campagne.

 Et surtout un immense MERCI à tous les donateurs qui soutiennent le projet.

N’hésitez pas à continuer car un autre projet touchant à la musique est en gestation qui sans doute vous enthousiasmera et dont vous serez les premiers à être informés.

Continuez à nous suivre !


E-mail de contact: 

[email protected].

Contreparties

u 10€ ili više
2 prilozi
Do : Un grand merci
Une photographie de la harpe
u 20€ ili više
11 prilozi
Ré : En avant la musique !
Un sac imprimé d'une partition de F.J. Naderman.
u 30€ ili više
6 prilozi
Mi : Un air de Bourgogne….
Une visite pour 2 personnes de Nolay, la ville de Lazare Carnot.
Présentation de la harpe restaurée.

Date à définir en 2020 après la restauration de la harpe
.
u 50€ ili više
13 prilozi
Mi : Connaissez-vous la musique ?
Une conférence sur les musiciens français de la révolution
Présentation de la harpe restaurée

Date à définir en 2020 après la restauration de la harpe
u 100€ ili više
13 prilozi
Sol : Des gammes …
2 places pour le concert inaugural de la harpe restaurée et participation au cocktail.

Date à définir en 2020, après la restauration de la harpe.
u 250€ ili više
4 prilozi
La : Et des gammes !
Deux places pour le concert inaugural de la harpe restaurée, et participation au cocktail.
Visite d'un château bourguignon

Date à définir en 2020, après la restauration de la harpe.
u 500€ ili više
5 prilozi
Si : Un havre de paix
Un week-end pour deux personnes (2 nuits) dans la petite maison attenante à la propriété où vous trouverez pour vous désaltérer un Crémant de Bourgogne qui vous fera « buller « dans un paradis de verdure.

+ La visite du château de Germolles, demeure de Philippe le Hardi duc de Bourgogne, vous sera offerte si vous voulez faire un peu de tourisme à moins que vous préfériez faire une traditionnelle descente en cave….

Date à définir à votre convenance
Besplatni doprinos
5 prilozi
 
Iznos po odluči donatora