Le Nid, lieu d'arts et de cultures à Chardonnay

Defiscalisation
Palier 1
Palier 2
100%
77%
13.880€ Raccolti sur 10.000€
Don contre don
111 Contributi da 2 paesi
6 giorni Rimanenti
Sponsorizzare


La tua donazione è esentasse. Clicca su "Fai una donazione" per saperne di più.

Issu de la volonté d'un collectif associatif, le Nid est un lieu unique pour faire vivre l'art et la culture sur un territoire marqué par le vignoble et l'art roman. L'objectif est de pouvoir accueillir une première saison artistique dès l'automne 2020.
Spectacle & Théâtre
Chardonnay
Esenzione fiscale

J’aide le patrimoine est une initiative solidaire ayant pour but de mettre en avant le patrimoine, qu’il soit monumental, matériel ou immatériel, par la mise en place d’appels aux dons.


Le NID

Situé à Chardonnay dans les vignobles de Bourgogne, au cœur de l'art roman entre Cluny et Tournus, le Nid est un lieu d'arts et de cultures d'exception. Idéalement placé sur les principaux axes de la vallée de la Saône, cet espace culturel bénéficie d'un écrin de verdure, dans les paysages vallonnés du Haut-Mâconnais.


Lieu atypique alliant pierre, bois brut et acier noir, la salle de spectacle dégage une âme authentique qui valorise toute production artistique. Bénéficiant d’une remarquable acoustique, les gradins du Nid offrent plus de 120 places assises surplombant une scène en plancher bois. Sa configuration et son équipement permettent d’accueillir une grande variété de propositions artistiques et culturelles : pièces de théâtre, concerts acoustiques ou amplifiés, “seul-en-scène”,  lectures poétiques, productions audiovisuelles, performances circassiennes, spectacles d’humour, conférences...


L'association souhaite faire revive une proposition culturelle dans cette ancienne grange reconvertie en salle de spectacles, fermée depuis près de dix ans. Elle fut le lieu de résidence et de création de la Compagnie Mère Folle pendant plus de trente ans.

Présentation du projet

Le Nid est né de la somme des volontés individuelles, qui, fédérées autour d’un projet,
produisent une énergie collective pour faire vivre la culture en milieu rural et s’inscrire dans l’éducation populaire. Paille, crin, plumes, brindilles,tous ces éléments différents qui accolés les uns aux autres, solidement entremêlés, deviennent un lieu unique, solide, protecteur et accueillant.

Après bien des tentatives, une association a vu le jour et ses membres s'activent pour que les gradins du Nid se remplissent prochainement et que planches et cœurs vibrent à nouveau. L'objectif est de proposer une saison culturelle dès l'automne 2020. L'équipe de bénévoles est actuellement à pied d’œuvre pour élaborer un projet artistique original qui guidera son action de manière durable et fédérera des artistes locaux, régionaux et pourquoi pas d'autres venus de plus loin, beaucoup plus loin…


Le choix de créer une nouvelle association implique l’absence de tout moyen financier et la nécessité de s’entourer de nombreux soutiens, qu’il s’agisse d’adhérents, de particuliers donateurs, mais aussi de mécènes. Les premières contributions ont permis :

  1. - d'élaborer un projet associatif qui identifie enjeux, objectifs, modalités d’animation des bénévoles, publics-cibles, leviers d’action, complémentarité et partenariat avec les autres structures de diffusion culturelle,

  2. - de susciter plus de 120 adhésions au projet,

  3. - d'établir une programmation culturelle courant 2020,

  4. - de créer une structure administrative,

  5. - d'obtenir les licences d’entrepreneur de spectacles ad hoc.

1- Faire revivre un site d’exception

L’association Champvent se mobilise pour que le Nid contribue à préserver et à faire revivre un patrimoine unique sur son territoire.

Il s’agit d’un vaste bâtiment en pierre auquel on accède par un porche voûté en plein cintre ouvrant sur de grands terrains arborés et prés. La partie la plus ancienne du bâtiment, jouxtant le porche est une ancienne dîme des moines de Cluny datant du douzième siècle. Un tinailler a été ajouté en 1840 et transformé en salle de spectacles en 1980. Cette salle chauffée de 180 m² est équipée d’infrastructures techniques professionnelles tant en matière d’éclairage scénique que de diffusion sonore.


Dans le Mâconnais, le tinailler désignait traditionnellement une vaste grange où étaient stockés cuves, pressoirs et tout le matériel nécessaire aux opérations de réception de la vendange, de pressurage et de vinification. Le mot « tinailler » provient du mot « tine », ancien nom des cuves à vin.

2- Participer au rayonnement du nom « Chardonnay »

Le projet porté par le Nid est largement inspiré par son implantation dans le village de Chardonnay, et qui plus est, dans un ancien tinailler. Pour l’équipe de bénévoles, il s’agit de promouvoir une certaine idée de l’art de vivre, de l’œnologie et de la gastronomie. Ces éléments fondateurs se concrétisent dans une proposition d’association mets, vins, spectacles et expositions.


La programmation artistique s’accompagne de dégustations de vins locaux, pour la plupart issues de l’agriculture biologique et de préparations culinaires de chefs locaux renommés. Le Nid se veut ainsi un lieu unique qui concourt à la renommée de la culture locale qu’il s’agisse de vieilles pierres, de nobles millésimes, de plats raffinés ou d’explorations artistiques.

A l’image du cépage, le Nid s’ouvre sur le monde, du plus local au plus lointain et prend des engagements pour une planète plus respectueuse, plus durable et plus juste.

3- Animer un espace de propositions artistiques et culturelles

Le Nid est né de la somme des volontés individuelles, qui, fédérées autour d’un projet, produisent une énergie collective pour faire vivre la culture en milieu rural et s’inscrire dans l’éducation populaire. Paille, crin, plumes, brindilles, tous ces éléments différents qui accolés les uns aux autres, solidement entremêlés, deviennent un lieu unique, solide, protecteur et accueillant.

Le Nid propose à ses adhérents, et plus largement, à tous ceux qui le souhaitent, de vivre des expériences collectives et originales.

  • Rêver : S'émouvoir, rire, pleurer et se laisser porter dans des voyages artistiques.

  • Créer : S'autoriser à s'émanciper du prêt à consommer et laisser parler notre imagination, notre histoire, notre culture

  • Coopérer : S'appuyer sur les compétences de tous et toutes pour agir ensemble dans un projet collectif

  • Animer : Donner à notre territoire rural un nouvel accès à la culture, aux arts, à l'autre, aux autres

L'épisode de l'épidémie de Covid-19 a freiné le développement du projet et, in fine, lui confère un caractère d'urgence supplémentaire. Lorsque le déconfinement sera pleinement effectif, et que les conditions sanitaires le permettront, il sera primordial que les citoyens se retrouvent, se réunissent, partagent de nouveau des projets, s'inscrivent dans un nouveau projet de société où la culture, les arts et l'éducation tiendront une place nouvelle : première et essentielle. Par son projet, le Nid sera un acteur plein et entier de cette démarche.

À quoi servira la collecte ?

Le premier pallier de 10 000 € est totalement consacré au financement de la première saison :

  • - Rémunérer les artistes et les techniciens de la programmation artistique,
  • - Assumer les coûts de la campagne de communication,
  • - Aménager et sécuriser les lieux d'accueil au public et les hébergements des artistes,
  • - Payer les charges liées à l'exploitation du lieu.

Le second pallier fixé à 15 000 € à vocation de faire du lieu et de l'association des acteurs écologiquement engagés :

  • - Remplacer les éclairages scéniques traditionnels par du matériel économe en énergie électrique,
  • - Installer des toilettes écologiques (sèches ou alimentées par la récupération des eaux de pluie...),
  • - Proposer des conférences et des workshops (ateliers collaboratifs) sur des thématiques liées à la protection de l'environnement ou de la biodiversité,
  • - Informer le public des gestes qui permettent d'économiser les ressources naturelles au sein du Nid (aménagement, signalétique...).

Le troisième pallier de 20 000 € (et plus) permettra de lancer des ateliers et des cours de pratiques artistiques amateurs : chant, théâtre, peinture, écriture...

Qui sommes-nous ?

Le Nid est porté par un collectif associatif, Association Champventaux compétences variées et aux horizons divers. Ses membres sont des acteurs du monde du spectacle (artistes, technicien.nes, administrateur.trices, médiateur.trices, intervenant.es...), de l’éducation populaire, de l'enseignement spécialisé, du tourisme, ainsi que des artisans vignerons...

Elle est composée d’un conseil d’administration d’une quinzaine de membres élus parmi les membres bénévoles lors de l’assemblée générale ordinaire de l’association. Elles et ils sont missionné.es pour prendre les grandes décisions concernant l’association. Les administrateurs et les administratrices ont également pour mission d’accompagner les membres bénévoles dans leur engagement associatif notamment grâce à l’animation de commissions de travail.

Pour définir ses actions et affiner ses propositions, l’association a institué un collectif artistique qui rassemble des personnes physiques ou morales choisies pour leurs compétences artistiques ou techniques.


Comment soutenir ce projet ?

Vous pouvez soutenir ce projet :

  • - en faisant un don en ligne par carte bleue  sur cette page après inscription sur le site Dartagnans
  • - en effectuant un virement bancaire après inscription sur le site Dartagnans
  • - pour les donateurs français seulement, en envoyant un chèque, au dos duquel vous ferez figurer votre adresse e-mail, libellé à l’ordre suivant "Association Champvent", expédié à l'adresse suivante :

Dartagnans
Campagne Le Nid de Chardonnay
15 rue de Milan
75009 PARIS

DES DONS DÉFISCALISABLES

Donateurs français:

Le don à l'association Champvent ouvre droit à une réduction fiscale car elle remplit les conditions générales prévues aux articles 200 et 238 bis du code général des impôts.

  • - Particuliers : vous pouvez déduire 66% de votre don dans la limite de 20% de votre revenu imposable.
  • - Artisans, commerçants, entreprises : L’ensemble des versements pour l'association permet de bénéficier d’une réduction d’impôt sur les sociétés de 60% du montant de ces versements, plafonnée à 10 000 € ou 5 ‰ (5 pour mille) du chiffre d'affaires annuel hors taxe de l’entreprise. En cas de dépassement de plafond, l'excédent est reportable sur les 5 exercices suivants.


Ils nous soutiennent / Presse


Article dans le Journal de Saône-et-Loire (abonnés uniquement) : Une association pour relancer le théâtre de Champvent

Merci à tous nos donateurs ! Continuez à nous suivre !

Rêvons que nous sommes assis côte à côte, dans les gradins, à moins d’un mètre l’un de l’autre, entendant la centaine de spectateurs rire, retenir son souffle et applaudir à l’unisson. Nous avons besoin de l’autre, de partager avec l’autre, d’échanger avec lui, de nous confronter parfois. Et l’art en est un des moyens. Autour d’une création artistique, nous ressentons ensemble, nous vibrons ensemble, nous pensons ensemble, bref, nous partageons…

Merci d'avoir contribué à ce que ce rêve devienne réalité !


Adresse courriel de contact de l'association
Page Facebook de l'association Champvent
Site internet de l'association Champvent