Eglise St Pierre de TICHEY et ses retables

Tax deduction
Play
45%
2,255€ Pledged out of 5,000€
Don contre don
33 Donations from 3 countries
4 days To go
Pledge


Your donation is eligible to a tax deduction if you pay your taxes in France. Click "Donate" to learn more.

L'église comporte trois parties : un choeur du XVe siècle en briques et voûté d'ogives, une nef du XVIIIe en pierre et voûtée d'arêtes et un clocher porche du XIXe siècle. Le choeur a conservé un spectaculaire mobilier du 18è siècle classé MH.

J’aide le patrimoine est une initiative solidaire ayant pour but de mettre en avant le patrimoine, qu’il soit monumental, matériel ou immatériel, par la mise en place d’appels aux dons.

L'EGLISE ST PIERRE DE TICHEY



L'église se situe à Tichey (Côte d'Or) 45kms au sud-est de Dijon. 
La commune était jusqu'à la Révolution une seigneurie du marquisat de Chaussin, enclave du Duché de Bourgogne au sein de la Franche-Comté. Le décor du choeur du XVème siècle est tout à fait symptomatique par un ensemble de retables du XVIII ème siècle tous classés au titre des MH. 



Présentation du projet

L'état du monument, sans être critique, nécessite d'importants travaux de remaillage des murs et ravalement,  Le décor intérieur a besoin d’une restauration à la mesure de sa qualité. 
En 1997 le clocher a été rétabli dans son volume du début du 20 ème siècle après avoir été arasé au niveau de la corniche sommitale et couvert d'une dalle béton
La toiture et le drainage périmétrique, ainsi que la maçonnerie constituent une urgence absolue. La couverture est faite d'un voligeage défaillant et l'étanchéité n'est plus garantie.Le mobilier classé du choeur et du fond de la nef principale doivent être restaurés, et la nef principale, confortée par des tirants, nécessite elle-aussi une intervention.



À quoi servira la collecte ?

La somme recueillie servira à compléter le financement correspondant aux travaux prioritaires déjà engagés: maçonnerie, toiture et drainage périmétrique. L'effort se portera sur le choeur dont le couvert sera entièrement assuré et le grand maître autel restauré, la niche centrale rebouchée et un tableau remis en place pour retrouver l'esprit qui a présidé à cette oeuvre.

Le chantier prévu est d'ampleur et prendra plusieurs années en deux tranches certaines et une complémentaire concernant l'ancien presbytère et son jardin. Il y a une logique propre au chantier lui-même avec des phases définies par le maître d'oeuvre visant à mettre hors d'eau l'édifice et assainir les murs gouttereaux Il nous a paru judicieux de cibler l'apport de donateurs sur des actions précises et atteignables. Le déroulement du chantier devrait permettre d'isoler, dans un premier temps le choeur lui-même en assurant à la fois la mise hors d'eau et la restauration intérieure, ce qui permettrait des actions plus ciblées sur des éléments architecturaux et décoratifs de cette partie de l'édifice.

 Il s'agit notamment de l'ensemble 18ème siècle constitué par la chaire avec son ébénisterie soignée, ses délicats putti, angelots joufflus entourant la caisse elle-même, les deux autels latéraux précédant le choeur avec de très belles boiseries et une vierge au vêtement d'or et au regard de tendresse; et le grand ensemble de boiseries du maître autel tel qu'il peut être découvert sur les photos jointes. L'ensemble est couvert d'une couche uniforme de peinture en deux nuances de gris, couche dont on ne sait si elle cache une polychromie dont seul un diagnostic détaillé permettra de révéler l'éventuelle existence. C'est sur ces parties de l'édifice que nous envisageons de faire porter la contribution des donateurs. La partie centrale, derrière le maître autel est formée d'une niche creusée pour accueillir une statue de St Pierre d'une qualité médiocre. Il conviendrait de refermer, ou cacher, cette niche en plaçant un tableau du type de celui qui se trouve actuellement au fond de la nef au dessus de la porte d'entrée.

Les donateurs pourraient identifier ainsi, la manière dont leur mécénat aura été utilisé: en résumé le diagnostic des boiseries dont les résultats leur seraient communiqués, et la restauration des éléments de boiseries et statuaires dont des photos avant-après leur permettront de juger de la bonne utilisation de leur contribution.

 

 


Si cet objectif est atteint :
->Phase 2: Refaire la toiture et la restauration du choeur, en même temps que les murs extérieurs notamment du choeur avec son parement de briques en terre cuite et la mise en valeur de l'ancien accès par une porte occidentale en accolade du plus bel effet mais en partie occultée par le percement de grandes baies au 18 ème siècle 

->Phase 3: pour le moment optionnelle, le projet de l'architecte du patrimoine vise à intervenir sur l'environnement de l'église et singulièrement sur l'ancien presbytère de l'autre côté du mur du cimetière côté est, qui justifierait une remise en valeur de la partie subsistante.


Qui sommes-nous ?

Village de la Côte d'Or contigu des départements du Jura et de la Saône et Loire, Tichey est situé dans la plaine à mi-chemin entre les vallées de la Saône et du Doubs, au nord de leur confluence. La grande forêt de Pourlans sépare Tichey de la ville de Seurre distante de 12 kilomètres. D'une superficie de 7 km², le village compte actuellement 217 habitants. Il fait partie de la Communauté de communes "Rives de Saône" et dépend du canton de Brazey en Plaine.  On ne connaît pas la date exacte de création du village et l'on épilogue beaucoup sur son étymologie. Il est mentionné pour la première fois dans un recueil de chartes de l'abbaye de Citeaux. Le village du XIIe siècle formait une petite unité territoriale, et était appelé "la Seigneurie de Tichey" jusqu'à la fin de l'Ancien Régime. A la Révolution Tichey revient à la Côte d'Or et le 1er février 1790, la municipalité de Tichey est constituée. L'église est installée au centre du village, non loin de la mairie et de l'école. Du prebytère qui la jouxtait (cadastre Napoléonien 1825 et plan d'alignement 1845) il ne reste qu'une ruine en partie utilisée comme dépôt pour la commune. Entre les deux bâtiments demeure un ancien puits. le cimetière se développe tout autour de l'église.

Un livre racontant l'histoire du village est en voie d'achèvement et ne devrait pas tarder à sortir.

Maître d'ouvrage; le projet est porté par la commune et constitue un engagement lors du premier mandat de 2014. Le chantier n'a pu être lancé qu'en fin de mandat car le montage financier et le projet technique et architectural a été très long à monter. Le travail de l'architecte du patrimoine a été extrêmement détaillé pour mettre en valeur tous les éléments remarquables de l'édifice, mais souligner aussi ses fragilités.

Les deux coupes ci-dessous portant sur les seuls retables montrent l'ampleur du diagnostic initial, sans lequel les travaux de restauration ne sont pas possibles.


Comment soutenir ce projet ?

Vous pouvez soutenir ce projet :

  • - en faisant un don en ligne par carte bleue  sur cette page après inscription sur le site Dartagnans
  • - en effectuant un virement bancaire après inscription sur le site Dartagnans
  • - pour les donateurs français seulement, en envoyant un chèque, au dos duquel vous ferez figurer votre adresse e-mail, libellé à l’ordre suivant "TRESOR PUBLIC (Beaune Côte d'Or)", expédié à l'adresse suivante:

Dartagnans
Campagne Eglise St Pierre de Tichey
15 rue de Milan
75009 PARIS

Ils nous soutiennent / Presse

Presse:

Le Bien Public Journal régional installé à Dijon (Côte d'Or)

Soutiens institutionnels et privés: 

- Etat (DETR)71000€ 

- Département 60000€ 

- Région 15000€ 

- Fondation du Patrimoine 21000€ 

- Sauvegarde de l'Art Français 4000€ 

- Fonds propres commune 70000€  

- Emprunts 65000€

Merci à tous nos donateurs ! Continuez à nous suivre !

 
E-mail de contact : [email protected]
Site internet: https://www.mairie.net/local/mairies-villes-communes/mairie-tichey-21250.htm