Restauration de l'église Saint Jean-Baptiste

Tax deduction
Play
Palier 1
Palier 2
Palier 3
100%
100%
65%
18,295€ Pledged out of 7,000€
Don contre don
100 Donations
13 days To go
Pledge


Your donation is eligible to a tax deduction if you pay your taxes in France. Click "Donate" to learn more.

La commune de Châtillon Saint Jean a besoin de vous pour la restauration de son Eglise Saint Jean Baptiste, fortement endommagée par un orage de grêle, survenu le 15 juin 2019. Toiture, zinguerie, vitraux, façade, peinture etc.
Édifice religieux
Chatillon Saint Jean
Tax reduction

Aidez-nous à RESTAURER L'ÉGLISE SAINT JEAN-BAPTISTE, NOUS AVONS ENCORE BESOIN DE FINANCEMENTs POUR PROCÉDER À LA RESTAURATION DE L’ÉGLISE

L’église St Jean Baptiste

L’église St Jean Baptiste a été construite en 1850 sur l’emplacement de l’ancienne église paroissiale, en ruine, grâce à la mobilisation des habitants (pétition auprès de la mairie, participation aux travaux…) et du curé de l’époque Alexandre Paquet (enterré au cimetière communal).

Franchissons le porche décoré, de style roman (arc plein cintre reposant sur 4 piliers à chapiteaux sculptés) et poussons la porte à double battant représentant à gauche Saint Jean Baptiste jeune et à droite St Luc.

Entrons… la nef dessert 2 chapelles : au nord celle dédiée à St Joseph et au Sud accueilli par l’ange celle consacrée à Marie. Au fond, admirons les boiseries du chœur, œuvre d’un Châtillonnais, perçons les secrets chuchotés  du confessionnal en pierres ajourées et prenons le temps du recueillement devant la Piéta de marbre blanc (XVIème), classée depuis 1905.

Mais ressortons …. allons sur la place de l’église, levons les yeux vers les gargouilles puis l’horloge « CHATY » nom du bienfaiteur. Le clocher, érigé entre 1867 et 1875 et restauré en 1972, abrite 2 cloches «Jeanne Marie» et « Flavie- Léonie »de la fonderie Pacquard d’Annecy offertes par des familles Châtillonnaises, la cloche restituée de l’ancienne église paroissiale puis en 1953 la cloche de la chapelle de Gillons.

                                                                                                         

Les Châtillonnais, en présence de l’évêque de Valence Monseigneur Urtasum et l’abbé Besson curé de Châtillon, ont fêté le 29/11/1953, le centenaire de l’édifice.

Le 15 juin 2019, un violent orage de grêle endommagea fortement notre église : toitures, clocher, porche et porte d’entrée, vitraux, façade… ce qui a conduit la commune à mettre le lieu en sécurité et à procéder à sa fermeture.

 


Présentation du projet

Les dégâts sont considérables, ils nécessitent de lourds investissements pour la commune. La réfection totale de la toiture prévoit la sécurisation du chantier, échafaudage, zinguerie, peinture de la nef, cœur et transepts, deux vitraux entièrement détruits. 

Il serait regrettable de ne pas restaurer la façade ouest et le porche d’entrée .

Les Châtillonnais sont très attachés à leur église qui a vu passer plusieurs générations à l’occasion des mariages, baptêmes et obsèques. Cet édifice où résonnent les instruments de l’harmonie des « enfants de la Joyeuse »  le jour de la Sainte Cécile et lors du concert de Noël est un lieu emblématique de notre commune.

La rénovation de l’édifice pour permettre sa réouverture figure aujourd’hui parmi nos priorités.


À quoi servira la collecte ?

Selon les premières estimations, le montant total dépasse la somme de 500 000 € HT.

Cette campagne de souscription permettra de compléter l'indemnité d'assurance et les demandes de subventions réalisées auprès des institutions : Communautés d'Agglomération, Conseil Départemental, Région, Etat... et de permettre ainsi à chaque citoyen de s'engager pour la préservation du patrimoine local.

Le reste à la charge étant très important, atteindre le premier palier de 7 000€ serait déjà une belle contribution à ce projet de rénovation et les paliers suivants permettront des ambitions encore plus grande pour notre église.


Qui sommes-nous ?

Châtillon Saint Jean est située dans la Drôme des collines, canton de Romans-Sur Isère, et s’étend sur 8,82 km2.

Notre commune est née de la fusion entre  la paroisse de Saint Jean d’Octavéon (le village et le hameau de Peroux ) et   Châtillon ( paroisse de Gillons ),  aujourd’hui devenu hameau du « petit Châtillon ».

Nous retrouvons, au nord, le petit châtillon dont le nom provient du « petit château » édifié sur la motte castrale, aujourd’hui recouverte de bois et taillis. Non loin de cette butte se situe la maison forte de Clérivaux (1181) , rachetée en 1966 et restaurée, elle est la résidence des propriétaires qui ont également aménagé des chambres d’hôtes dans les dépendances ( gîtes de Clérivaux ). Sur la colline surplombant le hameaux, se trouve la chapelle romane de Gillons (1165) qui était l’église d’un prieuré bénédictin. Détruite par un orage en 1952, elle est  restaurée de 2006 à 2010. Aujourd’hui, la chapelle accueille des événements  culturels : concerts, expositions… (site gillons.fr)

L’église paroissiale  de Saint jean d’Octavéon, dédiée à St Jean Baptiste, dont on retrouve mention dès 1104, a connu bien des bouleversements au fil des siècles. Peu avant la révolution, la nef est en partie mise à jour, le curé demande un portail, des réparations de toiture… le 6 juin 1800 (17 prairial An 8)  la cloche est enlevée. Le 18 février 1835, le prêtre Alexandre Paquet est nommé pour servir l’église. En 1849 pour lancer la reconstruction d’une église, le curé Paquet fait un don de 2000 F.

Commune essentiellement rurale, Châtillon Saint jean connut grâce à « La Joyeuse » (rivière qui traverse le bourg sur environ trois kilomètres ) une activité industrielle prospère, fin XIXème siècle. Ce cours d’eau alimenta, en effet 2 moulins à farine  sur la commune dont « le moulin Uzel »  qui cessa son activité 1970. Une « Fabrique »  comprenant  un moulinage et une filature  fonctionna de  1856  jusqu’en 1935.

Aujourd’hui, de jeunes Châtillonnais reprennent les exploitations familiales en se tournant vers l’agriculture bio ( marché tous les mardi soir ), la production de la noix et sa transformation (cerneaux, moulin à huile ...), l’ouverture de gîtes .

Châtillon saint jean, est depuis le début des années 50 sous la protection de Notre Dame De l’Espérance , érigée sur la colline de Saint Izier, suite à un vœu des paroissiens pour la non destruction du village au cours de la guerre de 1939-1945.



Comment soutenir ce projet ?

Vous pouvez soutenir ce projet :

  • - en faisant un don en ligne par carte bleue  sur cette page après inscription sur le site Dartagnans
  • - en effectuant un virement bancaire (à partir de 1 000€) après inscription sur le site Dartagnans
  • - pour les donateurs français seulement, en envoyant un chèque, au dos duquel vous ferez figurer votre adresse e-mail, libellé à l’ordre suivant "Trésor Public - Châtillon Saint Jean", expédié à l'adresse suivante :

Dartagnans
Campagne "restauration de l'église Saint Jean Baptiste"
15 rue de Milan
75009 PARIS

Des dons défiscalisables


Donateur français
Votre don est défiscalisable car il remplit les conditions générales prévues aux articles 200 et 238 bis du code général des impôts. À la fin de la collecte, vous recevrez un reçu fiscal vous permettant une réduction de votre impôt :
- Particulier, vous pouvez déduire 66 % de votre don dans la limite de 20 % de votre revenu imposable.
- Entreprise, l’ensemble des versements au projet permet de bénéficier d’une réduction d’impôt sur les sociétés de 60 % du montant de ces versements, pris dans la limite de 0,5 % du C.A. H.T. de l’entreprise.



Ils nous soutiennent / Presse

Dauphiné Libéré

l'Impartial 

Drôme Hebdo

France Bleue Drôme Ardèche

Merci à tous nos donateurs ! Continuez à nous suivre !

La commune de Châtillon Saint Jean remercie chaleureusement tous les donateurs qui par leurs dons permettront à l'église de ré-ouvrir ses portes.

Adresse mail : [email protected]

Facebook

www.chatillonsaintjean....