Sauvegarde d'un patrimoine rural en Ardèche

Financed
73%
2,215€ Collected out of 2,215€
11 Contributors
Finished
Participer à la sauvegarde d'un bâtiment rural viticole appelé "le Château" à Ribes (Ardèche)


Aidez-nous à préserver notre patrimoine historique et familial pour en faire un lieu symbolique de l'histoire de Ribes, petit village ardéchois !

Le village de Ribes dans le sud de l'Ardèche, le bâtiment est au centre.

Localisation : le projet se situe à Ribes, petit village de 289 habitants dans le sud de l'Ardèche (région Auvergne-Rhône-Alpes). Ribes est situé dans le Parc naturel régional des Monts d'Ardèche, il est classé Site patrimonial remarquable (ancienne ZPPAUP). A ce titre, tout patrimoine doit être préservé et restauré sous le contrôle de l'architecte des bâtiments de France.


Bâtisse "ancien château", façade est et sud

Sauvegarder un bien rural historique et familial

Je m'appelle Françoise Guichon et je lance un projet de sauvegarde d'un bâtiment rural privé dit "le Château", hérité en 2008, et acheté par mon aïeul, André Latourre, en 1847. J'ai à cœur de maintenir ce patrimoine en état mais le poids d'une restauration est vite coûteuse et ne pourrait aboutir sans votre générosité. Notre bâtiment n'est pas classé monument historique.

Je suis la petite au milieu, devant l'épicerie-café de ma mère, Paule Latourre. Photo lors de la communion de mon frère Paul en 1956.

Ce bâtiment n'est pas qu'une simple demeure familiale, il est surtout empreint d'histoire, de l'histoire du village de Ribes. 

A travers la sauvegarde de ce bâtiment, c'est donc la volonté de préserver ce qu'il incarne et les trésors qu'il renferme. Il représente une part de l'histoire du village et de la vie passée de ses habitants. Inhabité depuis 50 ans, il conserve les traces de la vie matérielle de ces villageois de la première moitié du XIXe siècle avec de nombreux objets typiques, et aussi, le souvenir de l'ancienne épicerie-café voisine de mes parents. Un respect particulier sera accordé à sa cave viticole, symbole de l'âge d'or de la viticulture de Ribes.

1. Sauvegarder une bâtisse rurale historique appelé "le Château"

Ce bâtiment fait partie du hameau "le Château". C'est l'un des quartiers le plus ancien du village. Ce dernier est connu dès le XIIIe siècle puisqu'il possédait déjà son église et un établissement religieux dépendant de l'église clunisienne de Ruoms. Nous n'avons toutefois pas beaucoup d'éléments historiques sur ce "château". 

En 1942, le curé du village,l'abbé Étienne, reprenant Albin Mazon, écrit à son sujet "il n'y a de remarquable à Ribes que le château du seigneur, bâti à l'antique (...). Il y a, joignant au château, une grande tour carrée d'environ 40 m de haut sur 14 m de large". Une garnison y aurait logé à la fin du XIVe siècle. Le château a été vendu à la Révolution, restauré et "dépouillé de toutes ses parures".

Le projet a pour but premier de sauvegarder ce bâtiment historique situé au cœur du village de Ribes. Inoccupé jusqu'ici, il est resté "dans son jus" mais présente de gros problèmes de conservation. Plusieurs travaux portant sur l'extérieur sont indispensables pour le préserver. Il faut notamment reprendre la charpente qui pousse les murs et entraîne de grandes fissures qui vont du toit au sol fragilisant l'ensemble du bâtiment. Il est enfin indispensable de le protéger des eaux en refaisant les huisseries et les chenaux.

Hameau du Château depuis la route. Le bâtiment à sauvegarder est à gauche.

Détail des ouvertures et arrêt de volets en forme de tête

2. Une bâtisse qui conserve son passé viticole

La sauvegarde du bâtiment permettra en parallèle de préserver la petite cave viticole du rez-de-chaussée qui n'a pas bougé depuis plus de 20 ans. Elle renferme plusieurs cuves en bois, un pressoir américain de 1912 et nombre de dames-jeannes (grosse bouteille enveloppée d'osier)... Cette cave voûtée est un rare témoignage des petites exploitations viticoles ardéchoises comme on les connaissait il y a plus de 30 ans.

Cave viticole avec pressoir américain, Marmonier de Lyon, de 1912.

3. Ouvrir la cave aux visites

Une fois rénovée, des visites de la cave seront prévues. Elles pourront être proposées en lien avec celles organisées par la cave coopérative du village voisin et qui sillonne les belles terrasses de vignobles de Ribes qui ont été labellisées en 1993 par Ségolène Royale, alors ministre de l’environnement, dans le cadre de la loi sur la «reconquête des paysages». Ribes fait donc partie des 100 paysages labellisés en France.

Terrasses viticoles de Ribes labellisées en 1993

4. Lancer des recherches historiques sur le hameau du Château

Cette bâtisse appartient à l'histoire du village. Ma fille souhaite également lancer des recherches historiques, tant sur le bâtiment que sur le hameau où se situe également une tour carrée, qui pourrait, d'après sa morphologie, remonter au XIIIe siècle !

Ce projet est aussi l'occasion de fédérer les villageois autour de leur patrimoine.


Fontaine en grès alimentée par une source, devant la cave viticole.


Fissures sur la façade sud et à l'intérieur, côté façade est.

À quoi servira la collecte ?

La collecte Dartagnans s'élève à 3 000 euros. Elle permet d'alléger le coût des travaux pour la sauvegarde du bâtiment. Elle est aussi indispensable si l'on veut obtenir d'autres sources d'aides, notamment auprès du département de l'Ardèche.

Cette collecte permettra d'aider à la sauvegarde de l'intégrité du bâtiment sur un quart des travaux extérieurs. Le montant des devis s'élève à 18 500 € et ont pour but de :

- Consolider la charpente. La charpente prend appui sur les murs extérieurs et crée des fissures du toit au sol. Elle doit donc être renforcée pour stopper cette fragilisation générale.

- Il faut donc combler toutes les fissures qui menacent les façades. Ces fissures font plusieurs dizaines de centimètres de large et le sol du 2nd étage commence a bouger.

- Il faut aussi mettre le bâtiment hors d'eau en remplaçant les huisseries non étanches du 1er étage et les chenaux. Les infiltrations d'eau accroissent la dégradation du bâtiment et les enduits intérieurs tombent.

Tous les travaux se feront dans le respect de la bâtisse originelle avec une restauration à l'identique et sous le contrôle de l'architecte des bâtiments de France. Les artisans sont locaux, l'un a même été compagnon du tour de France.

Si la collecte est dépassée...

Si la collecte est dépassée, il y a encore beaucoup de choses à faire !

Elle permettrait de restaurer les vieux pressoirs et les cuves de la cave viticole... Elle permettrait aussi de lancer d'autres travaux puisque ce projet ne concerne pas les huisseries du second étage ni celles de la bâtisse attenante appelée "Placide".

Merci !!

Je vous adresse d'avance un grand merci pour votre générosité ! Après des années difficiles, le sentiment d'être épaulé par vous est un signe de réconfort et de motivation.

Je remercie aussi Martine Moron de l'UDAP pour ses conseils avisés, Marine Bellier du département de l'Ardèche, Pascal Schmitt de la Fondation du patrimoine et Bernard Le Borne de Maisons paysannes de France pour leur soutien.

Contacts

[email protected]/ 06 84 94 75 29 ou 06 83 67 93 21

Rewards

Pledge 15 or more
1 contributor
Françoise GUICHON
Copie d'une carte postale ancienne de Ribes avec vue sur le Château
Pledge 30 or more
0 contributors
Françoise GUICHON
- Visite du bâtiment et de la cave viticole
- Copie d'une carte postale ancienne de Ribes avec vue sur le Château
Pledge 75 or more
3 contributors
Françoise GUICHON
- Visite du bâtiment et de la cave viticole
- Remise d'un livre de photos anciennes du hameau.
Pledge 200 or more
3 contributors
Françoise GUICHON
- Visite du bâtiment et de la cave viticole
- Apéritif au Château
- Remise d'un livre de photos anciennes du hameau.
Pledge 750 or more
1 contributor
Françoise GUICHON
- Visite du bâtiment et de la cave viticole
- Apéritif au Château
- Remise d'un livre de photos anciennes du hameau.
- Nom apposé sur une plaque sur le mur du château