Sauver la ferme magnanerie des Gaules

Financed
100 %
1,900€ Pledged out of 1,900€
19 Donations
Finished
Ce chef d’œuvre inspiré de la Renaissance italienne intrigue habitants et touristes. Ce site est emblématique de l’utilisation de la célèbre pierre de Chomérac utilisée pour la construction d’édifice remarquable ; aidons les frères Doize à le sauver.

l'intérêt architecturale de la Magnanerie des Gaules


Etant situé dans un SPR "site patrimonial remarquable » ce bâtiment atypique très visible de la route D102 qui lie la vallée du Rhône à Privas est très apprécié et fait la fierté des Choméracois.



Cette bâtisse appelée « ferme ou magnanerie des Gaules » est un exercice de style d’un amateur d’architecture de la 1e moitié du 19e siècle. C’est un bâtiment de style palladien inachevé destiné au siècle dernier à être une magnanerie.
La façade adopte un vocabulaire architectural inspiré de la Renaissance italienne et est composée selon un principe idéal :
- Trois travées égales avec trois arcades qui superposent deux niveaux, flanquées de deux corps de bâtiment en retour,
- Toiture à 4 pentes,
- Un rez-de-chaussée large, trapu et massif avec colonnes brutes et bossages,
- A l’étage, un ordre architectural plus élancé qui englobe les deux niveaux,
Les matériaux utilisés pour la composition de la façade et des chaînages sont le calcaire appelé « marbre de Chomérac ». Le gros œuvre est en basalte.

détails architecturaux avec la pierre de Chomérac

Détail des colonnes en pierre de Chomérac supportant les arcades surbaissées de brique :


Détail d'une voute en berceau du rez de chaussée / Détail d'une fenêtre du grenier

  

Détail du balcon donnant dans le vide / Détail d'un pilier d'entrée

   


Historique de la bâtisse... et révolution dans les ponts 

Entre 1830 et 1846, c’est Philippe François Bruno de Planiol, ingénieur des Ponts et Chaussées, maire et chatelain de Chomérac qui fit construire à l’est du bourg une première « fabrique Plagniol » pour le moulinage des soies puis ce bâtiment atypique et inachevé ayant porté différents noms comme ferme ou magnanerie des Gaules du nom du terrain.
En 1822, à côté du terrain des Gaules, ce même Plagniol commanda et réalisa avec les frères Seguin une passerelle « en fil de fer » au-dessus de la rivière vers le lieu-dit la Clève afin de tester cette manière révolutionnaire de faire tenir les ponts suspendus par des chaines. Leur collaboration se continua avec le premier pont suspendu en fil de fer à Tournon en 1824.

Le projet de restauration... et d'achèvement

Le bâtiment est resté inachevé et n’a subi que peu de modifications ayant juste été utilisé comme ferme au rez-de-chaussée et magnanerie au 1er étage et de casernement durant la Guerre d'Espagne. La qualité du bâtiment l'a fait inscrire en zone ZPPAUP en 1998, puis en AVAP et aujourd'hui en site patrimonial remarquable.

Cette belle bâtisse est l’occasion pour les frères Doize de la restaurer et enfin de lui donner un usage définitif d’habitat collectif pour cinq familles. Ce projet est soutenu et suivi par l'Architecte des Bâtiments de France et par la Fondation du patrimoine.

Les Frères Doize réhabilitent par eux-même l'intérieur en appartements et ont chargé des entreprises de rénover la toiture, les huisseries et les façades selon les préconisations patrimoniales pour restituer aux passants la beauté intrinsèque de ce bâtiment.

Les travaux de toiture et de zinguerie déjà réalisés :


Les travaux de menuiserie déjà réalisés :


QUI SOMMES-NOUS ?

A l’occasion du rachat des terres des Gaules par les frères Doize pour les cultiver, ceux-ci ont été obligés de racheter avec les terres, l’ensemble des bâtiments très dégradés.

Joël est jeune retraité et plein d'énergie pour restaurer et sauver avec son frère Alain cette grande bâtisse. Alain est agriculteur maraicher et vend ses produits sur les marchés de Privas et Chomérac. Ce sont dans ses mêmes bâtiments qu’est né le père des frères Doize.

a quoi servira la collecte ?

La collecte de 3000 euros aidera à la reprise des enduits de façade des parties abîmées et des façades non enduites.

C


Vous pouvez nous soutenir en faisant un don :

Dartagnans 

Campagne Sauver la ferme magnanerie des Gaules 

15 rue de Milan 

75009 PARIS

Ils nous soutiennent

- Le département de l'Ardèche avec son "Fonds Innovants en faveur du Patrimoine Ardéchois" (FIPA). Voir le lien avec le site du département "Ardèche le département".

- La Fondation du Patrimoine.

- Le Dauphiné Libéré et La Tribune pour la Presse.

MERCI À TOUS NOS DONATEURS ! 

Nous remercions chaleureusement l'ensemble des donateurs de leur soutien et leur marque de sympathie pour notre belle bâtisse et notre projet de réhabilitation.

CONTINUEZ À NOUS SUIVRE !

Pour nous contacter : [email protected];
 

Rewards

Pledge 20 or more
4 donations
Visite du chantier
Pledge 50 or more
2 donations
Visite du chantier avec pot de l'amitié
Pledge 100 or more
5 donations
Brochure sur Chomérac + Visite canal du Seigneur
Histoire de Chomérac au travers de ses canaux pour l'agriculture et les moulins et fabriques de soie.
Brochure sur Chomérac, éditée par Mémoire d'Ardèche et Temps Présent
Pledge 200 or more
0 donation
Soirée conviviale à la magnanerie des Gaules
Pledge without a reward
8 donations
 
Pledge an amount of your choosing