Sauvons St Hilaire

Financed
Play
175%
11,210€ Pledged out of 6,400€
118 Contributors
Finished
Renaissance d'un joyau paléochrétien du 6ème siècle

Qui sommes-nous?

L'association Sauvegarde de la chapelle Saint-Hilaire, association loi 1901, publiée au J.O. du 24 mars 2012, compte actuellement 535 membres.

En 2011, alors que l'église se délabre de plus en plus, devenant un danger pour les promeneurs qui l'approchent, ses propriétaires, une famille de paysans, décident d'en faire don au diocèse d'Avignon. La restauration est confiée à un couple de pèlerins, Robert et Claudia Mestelan, déjà bâtisseurs d'oratoires à travers l'Europe.

Sous leur impulsion, ils créent l'association Sauvegarde avec comme priorité la sécurisation de la voûte du transept pour permettre l'étude archéologique. Les bénévoles ne tardent pas à affluer. Après avoir débroussaillé le site et l'intérieur du bâtiment, complètement envahi par la forêt, les bénévoles découvrent avec ravissement la paysage exceptionnel qui l'entoure: le Mont Ventoux, les Dentelles de Montmirail, la vallée du Lubéron et du Rhône, la plaine du Comtat Venaissin, les Cévennes...

L'association ne bénéficie d'aucune aide publique ce qui les a obligé à réaliser eux-mêmes tous les travaux avec des bénévoles et deux tailleurs de pierre, compagnons du tour de France.

L'église St Hilaire

L'église St Hilaire est restée oubliée pendant plusieurs siècles, au point d'avoir été rayée des cartes. Elle se trouve sur l'oppidum des Courens, à 200m au dessus du village de Beaumes de Venise en Provence. C'est un joyau de l'art roman caractéristique de l'architecture paléochrétienne. Elle reprend vie aujourd'hui grâce à la ferveur d'une poignée de passionnés.

L'aventure est grande, puisque la chapelle n'avait ni eau ni électricité et seulement un chemin malaisé pour y accéder.

Placée sur un chemin de grande randonnée à forte fréquentation l'été, ils accueillent chaque jour des marcheurs (Allemands, Suisses, Belges, Français) qui sont tous amoureux de cette vitrine de l'art roman.

Après six ans de travaux opiniâtres et souvent ingrats, effectués en toutes saisons, abside, transept et mur ouest ont été superbement restaurés par Marc et Cyrille, les tailleurs de pierre. Une calade a été crée pour récupérer l'eau de pluie et les trois restanques au sud de l'église sont maintenant plantées d'iris et d'oliviers. Un belvédère permet d'admirer le paysage.

Aujourd'hui, il ne reste plus qu'à couvrir la nef d'une voûte en berceau. Ils ont besoin de votre aide pour la réaliser.

Depuis six ans ils travaillent pour que cette église retrouve son état initial, pour qu'elle redevienne un lieu de culte, une église sous la protection de St Hilaire, évêque de Poitiers au 4ème siècle, qu'elle devienne pour tous une étape spirituelle et de contemplation.

La tombe d'Epyminia, jeune chrétienne morte au 5ème siècle, trouvée à proximité, confère à l'église St Hilaire la valeur inestimable d'un lieu de mémoire de la première implantation d'un village chrétien au 6ème siècle.

Magnifiquement placée au sommet d'une colline, aperçue des villages de la plaine du Comtat, l'église St Hilaire deviendra aussi point de départ pour la découverte d'autres chapelles romanes éparpillées au pied du Mont Ventoux. Lorsque l'association aura achevé sa mission de reconstruction, elle se consacrera à cette nouvelle tâche: faire connaître aux randonneurs la Provence romane en leur fournissant des feuilles de randonnée et des descriptifs.

Le projet artistique, ancré dans le temps (concerts de musique religieuse), mais aussi spirituel, chemin de Croix et veillée de Noël, messe pour la St Hilaire, ne manqueront pas de créer une attractivité supplémentaire et un rayonnement régional.

Grâce à l'adresse des tailleurs de pierre et au courage des bénévoles, la "cathédrale de pierre" qu'est redevenue l'église St Hilaire, constitue une vitrine à la gloire de l'art roman et du travail manuel.

A l'heure où les églises sont en grand danger d'abandon par manque d'entretien, l'église St Hilaire offre l'exemple de ce qu'il est possible de faire aujourd'hui, lorsque des bénévoles veulent conserver les réalisations de leurs ancêtres.

Chaque été, ils organisent un chantier de jeunes qui permet non seulement l'avancement des travaux, mais encore la transmission de savoirs faire et la connaissance profonde de notre patrimoine. Plus que jamais, ce qui sépare les hommes debout des hommes rampants, c'est le fil continu de la transmission. "Agir, c'est aimer!"

A quoi servira la collecte?

La collecte servira à financer les travaux de la couverture de la nef, dernière tranche de mise hors d'eau de l'église. Après avoir rehaussé les murs au niveau du toit du transept, déménagement de l'échafaudage Hussor avec son berceau en bois, le cintre.  En raison sans doute des charges qu’il subit, il est appelé « le veau ». Sur ce cintre, Marc et Cyrille vont poser les voussoirs de pierre. 

Le cintre en bois sera ensuite enlevé et les pierres, jointes au mortier de chaux, tiendront les unes par les autres. La lourde pierre de clef de voûte s’enfoncera comme un coin entre ses voisines qui, sous l’effet de la pesanteur, communiqueront cette poussée à leur voisine. Ainsi, de proche en proche, les poussées latérales s’additionneront.      

Les poussées obliques de voûtes se heurtent aux murs épais massifs et inébranlables. Tout écartement des voûtes sera désormais impossible et l'église St Hilaire, définitivement hors d'eau, sera sauvée.

Le coût total avec couverture en lauzes, s'élèvera à 125 000€. Les salaires de 46 410€, les charges de 36 400€, l'achat de matériaux de 6190€, les transports jusqu'à l'église St Hilaire, 8000€ et l'honoraire d'architecte du patrimoine de 8000€.

Nous demandons par l'entremise de Dartagnans, une somme de 6400€ pour monter le mur nord à la hauteur du transept.

Et si la collecte est dépassée?

Si la collecte est dépassée,

- une deuxième somme de 6400€, permettra de restaurer une fenêtre sud

- 7200€, permettront de financer cinq mois de frais de transport (eau, chaux, sable, grave) 

- 5000€ permettront d'acheter les lauzes pour couvrir la nef et couvrir d'autres frais de matériaux.


Comment soutenir ce projet ?

par un don en ligne sur cette page, après inscription puis connexion sur www.dartagnans.fr

par virement bancaire sur cette page, après inscription puis connexion sur www.dartagnans.fr

- en envoyant un chèque (à l'ordre de l'association Sauvegarde de la Chapelle St Hilaire), en précisant votre adresse email, à l'adresse suivante :

Dartagnans

Campagne Sauvons St Hilaire

14 rue Crespin du Gast

75011 Paris France

Pour continuez à nous suivre

Site internetwww.chapellesainthilaire.fr   

Page Facebookhttps://facebook.com/Sauvons-la-Chapelle-Saint-Hilaire 

La Presse en parle

http://ktotv.com/video/00149360/l-avenir-de-nos-eglises

La Provence, Les cahiers du Ventoux, la Nef, La France Catholique,L'Homme Nouveau, La Nouvelle Revue de l'Histoire, Mag84

Ils nous soutiennent déjà 

Ktotv.com, TV-Libertes, Le salon beige, le Crédit Agricole, les Ciments Lafarge, Sauvegarde de l'Art Français, les Vieilles Maisons Françaises, MG Imprimerie

Remerciements

Nous remercions vivement la Providence, qui nous a jamais fait défaut, tous nos donateurs généreux, les petits et les grands et nous les attendons à l'église St Hilaire pour admirer le chef d’œuvre à la réalisation duquel ils ont participé généreusement par leur don. Qu'ils sachent, qu'en reconstruisant une église, ils  affirment leur foi en Dieu et leur confiance dans les destinées de notre pays, capable de se redresser, lui aussi.

Rewards

Pledge 10 or more
Or 3.4€ after tax deduction
33 contributors
Dentelles de Montmirail
remerciements sur une carte-aquarelle de l'artiste
Pledge 50 or more
Or 17€ after tax deduction
35 contributors
La Sainte Victoire
envoi d'un livre de pèlerinage: Velleron-Bethléem ou la Route St Philibert ou Dieu seul avec dédicace de l'auteur
Pledge 100 or more
Or 34€ after tax deduction
24 contributors
La petite Provençale
envoi d'un livre de pèlerinage dédicacé Vézelay-Kiev ou La route des Anges ou la route St Colomban
Pledge 200 or more
Or 68€ after tax deduction
7 contributors (33 left)
Bonheur de l'été
une lithographie "bonheur de l'été", tirage limité, signé par l'artiste
Pledge 500 or more
Or 170€ after tax deduction
3 contributors (57 left)
Le Rhône en Avignon
une épreuve d'artiste "dans les Alpilles" ou "le Rhône en Avignon" sur papier Moulin d'Arche avec remerciements personnels de l'artiste
Pledge 1,000 or more
Or 340€ after tax deduction
0 contributors
Pour les entreprises
une visite du site et une dégustation de Beaumes de Venise à la cave de Durban
Pledge 1,000 or more
Or 340€ after tax deduction
1 contributor
Journée à St Hilaire
une journée à passer à St Hilaire avec du Beaumes de Venise en apéritif et déjeuner face aux Dentelles de Montmirail pour 2 personnes