Château de Lantis

Financé
Lecture
100%
2 560€ Collectés sur 2 560€
34 Contributeurs
Terminé
Recréation des jardins Renaissance disparus à la Révolution Française dans la cour d'honneur du Château.

Patrimoine-Environnement soutient les propriétaires du Château de Lantis
(membre de la Fédération Patrimoine-Environnement)
et s'associe à leur projet de recréation des jardins Renaissance  :

   
Les propriétaires du Château de Lantis bénéficient également de la participation de :

           

À propos du projet

Au cœur du Quercy et à deux pas de la magnifique vallée de la Dordogne se dresse le Château de Lantis…

 

Un château militaire

Le Château de Lantis apparaît dans les archives du Lot dès 1453 en tant que "Maison fortifiée".

De 1250 à la Fronde, le domaine de Lantis fut l’un des éléments clés de la défense de la ville de Gourdon, car il était impossible de prendre la ville sans avoir réduit les garnisons qui l'entouraient. Il s'agissait de la "Défense en profondeur".

Le Château de Lantis joua un rôle essentiel dans la défense de la monarchie : il formait le noyau dur du catholicisme dans le Sud-Ouest de la France en majorité protestant.

 

 

Au XVIe siècle le château appartenait au Comte Clermont de Toucheboeuf, suffisamment puissant pour entretenir des garnisons mises à la disposition du Roi. Clermont de Toucheboeuf fut abondamment récompensé par la monarchie désireuse de fidéliser des hommes indispensables au maintien de l'ordre : il devint gentilhomme ordinaire de François, Duc d'Alençon (1576), fils de Catherine de Médicis et frère des Rois Charles X et Henri III. Il fut également Chevalier de l'Ordre de Saint-Michel, Chambellan du Duc d'Anjou, Sénéchal du Quercy.

Puis le Château passa aux Comtes Durfort de Boissières, qui le vendirent en 1623 à la maison de Gatignol. Lantis devint alors résidence d'été et siège d'une exploitation agricole.

La Seigneurie de Lantis comprenait non seulement le château mais également des écuries, granges, moulins, pigeonnier, forges, métairies et bois environnants.

 

Caché sous une forêt de ronces

Abandonné à la Révolution Française, le château pillé resta inoccupé, passa aux mains d'agriculteurs qui le délaissèrent sans toutefois le démanteler complètement.

Le Château de Lantis devait être démantelé en 1992. Racheté en 1993 par Françoise et Michel Barbier-Damiette, le Château était enfoui sous un tumulus de terre et de feuillages. 

 

 

La famille entreprend alors de le sortir de ses broussailles, de lui rendre sa splendeur d'antan grâce notamment à une armée de bénévoles et d'amis pour extraire les gravats sous lesquels était enseveli le bâtiment.

 

 

Une histoire familiale

La famille s'investit complètement dans les travaux  en apprenant la taille de pierre, la maçonnerie, les enduits et chaulages anciens, l'art des vitraux...

Les gravats sont extraits à la main jusqu'en 2000, date à laquelle les travaux de restauration commencent : restauration de l'arase des murs, positionnement de la charpente et couverture de tuiles plates anciennes, restauration des deux tours, remise en place de l'escalier monumental, des voûtes médiévales, des plafonds, parquets, portes et fenêtres, chapelle, vitraux...

 

    

               Escalier en 1998                                                        Escalier en 2013

 

Après 24 ans de restauration passionnée, le Château renaît peu à peu de ses cendres et propose aujourd’hui au public d’admirer des éléments architecturaux d'exception tels que son célèbre dallage en étoile unique en Europe.      

               

 

 

 

Lantis aujourd’hui

Le Château est ouvert au public depuis plusieurs années, et a obtenu plusieurs prix VMF.

Lantis est également le théâtre de nombreux événements : concerts, conférences, expositions, et ses célèbres dîners aux chandelles...

 

À quoi servira la collecte ?

 

La collecte servira à recréer les jardins du XVIIe siècle disparus à la Révolution Française. Nous savons d’ailleurs par les actes de vente que les cisailles à buis furent vendues aux enchères en 1804 par les paysans !

Les trois postes prioritaires sont l'achat et la plantation de têtes de buis, la dépose de gravier pour créer des chemins, et l'installation d'un système d'irrigation.

 

         

         Inspirations

 

                         Projet - Designer du projet : Kristell Pinc. Tous droits réservés

 

       

Les donateurs aideront ainsi :

-A préserver l'authenticité des lieux, l'attrait du site,

-A conserver ce lieu de rencontre, de convivialité et de partage, notamment par l’organisation d’événements dans les jardins recréés, tels que des mariages, des visites à la bougie, ou des pique-niques en plein air en musique !

 

 

Des dons défiscalisables

 Votre don au Château de Lantis est défiscalisable. Un reçu fiscal vous sera envoyé à l’issue de la collecte.

Particuliers : une déduction de l'impôt sur le revenu à hauteur de 66% du montant du don, dans la limite de 20% de votre revenu imposable.

Entreprises : une déduction de l’impôt sur les sociétés à hauteur de 60% du montant des versements, pris dans la limite de 0,5% du C.A. H.T. de l’entreprise.

Il est possible de soutenir le Château de Lantis :

- par un don en ligne sur cette page, après inscription puis connexion sur www.dartagnans.fr

- en envoyant un chèque (à l'ordre de Patrimoine-Environnement) à l'adresse suivante :

Patrimoine-Environnement

Service comptabilité
 Projet Château de Lantis
20, rue du Borrégo
75020 Paris

Votre don sera comptabilisé sur le site dartagnans.fr dès réception, mais ne sera encaissé qu'une fois la campagne achevée.

Si la collecte est dépassée...

Les dons supplémentaires serviront à :

En priorité : redonner vie au bassin d'eau situé au milieu des jardins de la cour d'honneur,

 

                         Inspiration

Par la suite : restaurer la cheminée monumentale de la salle des gardes "déshabillée" lors de la vente du bâtiment, meubler la Chambre à l'Etoile avec un lit à baldaquin digne du Château, et/ou continuer à dégager les salles basses : sous le Château existent encore deux étages ensevelis sous la terre !

 

Pourquoi le financement participatif ?

Afin de conserver la philosophie des lieux : partage et amitié au Château de Lantis. 

 

Merci à tous !

 

Note : les intitulés des contreparties sont inspirées des titres appliqués dans l'Ordre du Saint-Esprit auquel appartenait le Comte Clermont de Toucheboeuf.

Contreparties

Pour 10€ ou plus
Soit 3.4€ après réduction fiscale
3 contributeurs
Officier
Remerciements sur la page du projet et sur facebook
Pour 20€ ou plus
Soit 6.8€ après réduction fiscale
12 contributeurs
Maître de cérémonies
Remerciements + carte postale avec des remerciements manuscrits
Pour 50€ ou plus
Soit 17€ après réduction fiscale
4 contributeurs
Chevalier
Remerciements + carte postale + visite inédite du Château (en groupe)
Pour 80€ ou plus
Soit 27.2€ après réduction fiscale
4 contributeurs
Chancelier
Remerciements + carte postale + visite inédite du Château (en groupe) et pot en compagnie des propriétaires
Pour 100€ ou plus
Soit 34€ après réduction fiscale
7 contributeurs
Commandeur
Remerciements + carte postale + visite (potentiellement) de nuit du Château et du Manoir attenant abandonné, et pot en compagnie des propriétaires
Pour 200€ ou plus
Soit 68€ après réduction fiscale
2 contributeurs (18 disponibles)
Commandeur-officier
Contreparties précédentes + invitation à l’une des deux conférences sur la Reine Victoria le 23 juillet ou sur Madame de Staël le 12 août 2016
Pour 500€ ou plus
Soit 170€ après réduction fiscale
1 contributeur
Grand-maître
Contreparties précédentes + 1 invitation pour l'un de nos deux dîners costumés aux chandelles sur les thèmes Renaissance le 11 juin ou Blanc (avec musique jazz) le 7 août 2016
Pour 1 000€ ou plus
Soit 340€ après réduction fiscale
0 contributeur
Souverain Grand-maître
Contreparties à 200 € + 2 invitations pour l'un des deux dîners costumés aux chandelles