Eglise Saint Pierre de Jaux

Defiscalisation
42%
2 115€ Collectés sur 5 000€
Don contre don
13 Contributions
36 jours Restants
Contribuer


Votre don est défiscalisable. Cliquez sur "Faire un don" pour en savoir plus.

En dépit de consolidations successives, l’église Saint-Pierre de Jaux, bâtie au début du XIIe siècle, presqu'entièrement reconstruite au XVIe siècle, est affaiblie par des désordres structurels rendant indispensables d'importants travaux de restauration

SAUVONS NOS MONUMENTS 

La Région Île-de-France soutient la préservation, la rénovation et la mise en valeur du patrimoine francilien.

Résolus d'apporter notre propre pierre à l'édifice dans le domaine de la préservation du patrimoine, Le Parisien a décidé de s'associer à Dartagnans et la Région Ile-de-France en participant à l'opération Sauvons nos monuments.

Dartagnans se mobilise afin de restaurer l'église Saint-Pierre de Jaux à travers l'opération Sauvons nos monuments.  


PRESENTATION De l'ÉGLISE SAINT-PIERRE DE JAUX

L'église Saint Pierre de Jaux est située dans le département de l'Oise, dans l'agglomération de Compiègne, près de la rive droite de la rivière Oise, sur la commune de Jaux.    

Les Jauens sont très attachés à leur église, qui accueille toujours les cérémonies de mariage, les baptêmes et les obsèques et parfois aussi des concerts de musique ou de chorale.          

Récemment encore, on y organisait des visites guidées, avant que la lente dégradation de son remarquable intérieur ne la rende moins attrayante.


Les origines de l'église remontent à la première moitié du XIIe siècle, époque à laquelle sont construits la nef et le clocher, fortement remaniés depuis.

L'histoire de la paroisse et de l'église de Jaux est mal connue, et a seulement fait l'objet de publications succinctes dans lesquelles est émise l'hypothèse de remaniements effectués au cours du XIIIe siècle. Jaux étant l'un des lieux où prend naissance la Grande Jacquerie en 1358, l'on suppose que les dévastations sous la Guerre de Cent Ans ont été considérables. La reconstruction totale du transept et le remplacement de l'abside médiévale par un vaste chœur-halle à partir de 1500 environ peuvent être déduits de l'analyse archéologique de l'édifice actuel. Si l'on ignore les circonstances de la reconstruction, la date de la fin des travaux est fournie par le millésime de 1500 qui se lisait encore au milieu du XIXe siècle sur les fragments des vitraux.

 

L'église Saint Pierre de Jaux est classée monument historique (arrêté du 7 avril 1921).

Eglise Saint Pierre - vue depuis l'ouest

Le clocher est très discret aujourd’hui, noyé dans les combles du nouveau chœur bâti au XVIe siècle.

Le clocher

Le clocher présente au dernier niveau, sur les faces nord et sud, des baies géminées (c’est-à-dire jumelles) à chapiteaux sculptés.
Une de ses originalités est de présenter quatre lucarnes sur chacun des pans.

Collatéral sud

L’architecture du chœur est caractéristique du choix en halle et du XVIe siècle : piliers tréflés et piliers ondulés (identiques à ceux de la nef), les ogives et les arcs tous identiques, aucun chapiteau (voûtes dites pénétrantes).

Le chœur-halle (ensemble dont le chœur et ses collatéraux sont de hauteur égale) a été bâti au début du XVIe siècle. Il s'agit d'un cas rare car la plupart des chœurs-halles sont édifiés au XIIIe siècle.

La nef, secondée de bas-côtés, a probablement été construite dans la première moitié du XIIe siècle. L’ensemble a été fortement modifié au début du XVIe siècle en même temps que la reconstruction du chœur. 

UN ÉCRIN D'OEUVRES D'ART

L’église Saint Pierre conserve en son sein un patrimoine artistique que la commune de Jaux a également à cœur de sauvegarder en assurant la solidité de l'édifice qui l'abrite.