Il faut sauver la cheminée de Campustelle

14%
788€ Collectés sur 5 600€
12 Contributeurs
38 Jours restants
Sauver la cheminée monumentale de Campustelle, c'est sauver un patrimoine rural exceptionnel estimé du XII° sur un site réhabilité de trois moulins, appelé en 1242 le " Fief de Campestel "

Le porteur du projet

Je suis réalisateur de documentaire pour la télévision et pour la muséographie, particulièrement sensible au patrimoine. J'ai, par exemple, fait des films sur les abbayes cisterciennes, sur les forts de haute montagne, sur les moulins de Savoie, sur la charpenterie de marine, sur l'histoire et la reconstruction de la barque du Léman, sur les fresques du XII°de l'abbaye de St Savin, sur l'histoire de Fort l'Ecluse, sur l'archéologie préventive, sur la réhabilitation culturelle et sociale des friches industrielles, etc...

Je suis aussi président de l'Association de Sauvegarde des Moulins de Campustelle qui a donc particulièrement aidé à la réhabilitation du site et plus particulièrement à la remise en route de la machinerie du moulin qui peut à nouveau refonctionner pour la farine et l'huile de noix.


J'ai acquis, avec mon épouse, ce site en ruine en 1993 et depuis, nous n'avons cessé de le restaurer avec soin et de faire aussi des recherches dans les archives. Et cette cheminée monumentale nous a intrigués, car il n'existe pas, à notre connaissance, d'autres moulins avec un tel monument sur son toit. On en trouve plutôt sur les prieurés et abbayes ou les châteaux. Avec l'étude faite par Michel Rouvière, spécialiste de l'architecture vernaculaire en Ardèche, nous avons constaté, avec lui, que c'était la seule tout à fait complète. Hubert Mesnier, architecte et Dominique Legros tailleur de pierre, après l'avoir inspectée, ont souligné l'urgence à la restaurer, vu l'état du sommet très menacé. Puis, dans le cadre du FIPA, le Département d'Ardèche, avec son comité, a considéré en effet que la valeur patrimoniale de la cheminée et son état méritaient son soutien financier aux côtés d'un financement participatif, indispensable pour verser son aide, selon les règles du FIPA.


En quoi consiste ce sauvetage ?

Cette cheminée est unique. Unique sur un moulin, unique dans sa configuration, unique en Ardèche. Unique et fragile, il faut donc la sauver.


Elle est bien assise sur sa base de 91 cm de côté avec les chéneaux et son fût de 71 cm de diamètre, mais tout le haut a beaucoup souffert du temps et de travaux sur la maison en 1880. Le haut, c'est-à-dire ce qu'on appelle la lanterne (de par la forme), un cylindre ajouré par où s'échappent les fumées, est constitué actuellement de quatre potelets de 59 cm soutenant un disque de 83 cm de diamètre et 12 cm d'épaisseur, soutenant lui-même ce qu'on appelle la mitre (de par la forme conique) constituée de quatre plaques de 91 cm trapézoïdales incurvées et surmontées d'une boule de 25 cm.

Mais la cheminée avait à l'origine 9 potelets pour ceinturer la lanterne et les 4 restants sont particulièrement érodés et fragilisés, donc il faut refaire les 9 potelets, incurvés et chanfreinés. Ces potelets s'appuient sur les pierres du fût dont la première rangée est moulurée en rebord. Une pierre est cassée à l'Est et doit être remplacée. Il faut refaire également le disque que les potelets supportent. Une plaque au nord-est a disparu, cassée certainement en 1880, et remplacée par des morceaux de briques et des cailloux : donc refaire aussi une plaque trapézoïdale, incurvée, et enfin une boule bien ronde. Puis l'ensemble de la cheminée sera alors nettoyé et tous les joints seront refaits. Un soin particulier sera donné aux masques situés sur la base carrée en les déminéralisant pour mieux les conserver : petit masque de 12 cm à l'ouest aux gros sourcils et grandes oreilles, petit masque au sud de 9 cm, masque très érodé à l'est dont on ne reconnaît plus le visage et pas de masque au nord.


A quoi servira la collecte ? 

Nous avons pensé que sauver ce patrimoine et le transmettre en
témoignage dépassaient largement le cadre personnel des propriétaires ou
même le cadre d'une association de sauvegarde, car le patrimoine
architectural, aussi modeste soit-il, appartient à la mémoire et à la
culture collectives.
C'est la raison de cet appel au financement
participatif. D'autre part, ce financement complémentaire est nécessaire car
l'aide du département est conditionnée à ce mécénat populaire.

Sur un budget global de 9 455 €, les aides du Département d'Ardèche, de la commune de Genestelle et de l'Association de Sauvegarde des Moulins de Campustelle permettent de réaliser la phase de préparation du chantier de restauration soit 3 855 € :

- installation des échafaudages sur la façade pour accéder au toit
(environ 6 m), puis un échafaudage de 4,5 m sur la pente du toit en
tuiles, tout autour de la cheminée avec des paliers pour pouvoir
travailler.

- Dépose minutieuse des pierres : boule, plaques de la mitre conique,
disque, potelets, pierre à bourrelet mouluré, qui seront étudiées et
serviront de modèle pour la taille.

La campagne flexible de 5 600 € pour la restauration de la cheminée médiévale, comporte deux paliers, comprenant la taille des pierres, la pose, le nettoyage et la sauvegarde de l'ensemble, intégrant également les coûts annexes de communication, les frais de Dartagnans, de Patrimoine-Environnement et les cadeaux aux donateurs en contrepartie :

PALIER 1. coût :  3 000 € TTC

- Gabarit sur modèle et taille en grès de la boule de 25 cm, de la plaque trapézoïdale de 91 cm incurvée pour former le cône avec les autres plaques, du disque de 83 cm de diamètre et 12 cm d'épaisseur avec une encoche de larmier pour l'eau de pluie (comme celle qui existe sur le disque actuel). Taille de la pierre à rebord mouluré en haut du fût. Taille des 9 potelets incurvés pour ceinturer la lanterne et délicatement chanfreinés comme à l'origine. Les potelets faisant 59 cm de haut et 26 cm sur la partie la plus large et 13 cm sur la partie la plus étroite. Et toutes ces pièces neuves sont layées.

PALIER 2. coût : 2 600  € TTC

- Pose délicate des nouveaux éléments sur le haut de la cheminée : placer la pierre à rebord, les 9 potelets côte à côte, le disque, les plaques de la mitre et la boule avec des scellements à la chaux dans la tradition, choisir la couleur des joints avec un temps de séchage, décroûter tous les anciens joints (conserver des échantillons pour analyse), nettoyer le fût et la base de la cheminée, ainsi que les masques, déminéraliser les petites sculptures pour mieux les conserver, refaire tous les joints à la chaux, obtenir un ensemble cohérent et respectueux de l'original.


Si la collecte est dépassée...

Il y a eu un AVANT la cheminée puisque d'une ruine trouvée en 1993, nous avons réhabilité le site avec ses moulins, sans aide financière.
(voir notre site : https://moulins-de-campustelle...)
Maintenant il faut sauver cette cheminée médiévale, emblème de Campustelle et monument réclamant le plus grand soin dans les règles de l'art.
Il y aura un APRÈS, car nous voulons organiser des fouilles archéologiques pour essayer de mieux dater l'origine de ces moulins et peut-être remonter au-delà du XII°siècle ? 

Donc, si la collecte dépasse le financement pour la restauration de la cheminée médiévale, nous pourrons entamer l'autre opération et dégager, dans un premier temps, le limon accumulé par l'eau depuis des décennies dans le sous-sol du moulin 2. Ce limon a entièrement rempli la voûte du mécanisme à rodet en le sauvegardant d'une certaine façon.
Que va-t-on découvrir ?

Comment soutenir ce projet ? 

Il est possible de soutenir ce projet :

par un don en ligne sur cette page, après inscription puis connexion sur www.dartagnans.fr

par virement bancaire sur cette page, après inscription puis connexion sur www.dartagnans.fr

- en envoyant un chèque à l'ordre de Patrimoine-Environnementen précisant votre adresse email, à l'adresse suivante :

DARTAGNANS

Campagne Cheminée de Campustelle

14 rue Crespin du Gast

75011 Paris

Des dons défiscalisables

Donateur français

Votre don est défiscalisable car il remplit les conditions générales prévues aux articles 200 et 238 bis du code général des impôts. À la fin de la collecte, vous recevrez un reçu fiscal vous permettant une réduction de votre impôt :

- Particulier, vous pouvez déduire 66% de votre don dans la limite de 20% de votre revenu imposable.

- Entreprise, l’ensemble des versements au projet permet de bénéficier d’une réduction d’impôt sur les sociétés de 60% du montant de ces versements, pris dans la limite de 0,5% du C.A. H.T. de l’entreprise.


Nous contacter

moulins-de-[email protected]

https://www.facebook.com/moulins.decampustelle

https://moulins-de-campustelle.jimdo.com

https://dartagnans.fr/fr/projects/il-faut-sauver-la-cheminee-de-campustelle/campaign


Ils nous soutiennent déjà 


Le département d'Ardèche, la commune de Genestelle, l'Association de Sauvegarde des Moulins de Campustelle.

L'Association de Sauvegarde des Monuments Anciens d'Ardèche, le Parc Naturel Régional des Monts d'Ardèche.

La Fondation du Patrimoine nous soutient avec son label. 

Remerciements

Un très grand merci d'avance pour votre participation que vous pouvez soustraire en grande partie de vos impôts. Nous saurons pour cette réussite vous remercier concrètement avec ce qui constitue notre environnement direct : les châtaignes (confiture et liqueur) et l'histoire des moulins (visites, fascicule et livre) et l'accueil.

Revues et journaux en parlent...


 

Appel à dons : Il faut sauver la cheminée de Campustelle

Dans Le Monde des Moulins» n° 54, sont
présentés l’histoire, la réhabilitation des trois moulins de Campustelle et l’effort mené par l’Association de Sauvegarde des Moulins
de Campustelle pour sortir le site des ruines trouvées en 1993 et pouvoir à nouveau faire fonctionner l’un des moulins et sauver les deux
autres. Les recherches en Archives, aidées par Colette Véron, ont permis d’en savoir plus sur le passé médiéval des moulins, ce que confirment
des éléments architecturaux et en particulier la cheminée monumentale de 4, 35 m. A notre connaissance ce type de cheminée que l’on rencontre surtout sur des anciens prieurés, des abbayes, est unique sur un moulin !

Mais cette cheminée est fortement menacée par l’érosion et demande une restauration urgente.

Conscient de sa valeur patrimoniale, le Département d’Ardèche attribue 40% du montant des travaux, notre association 10 %.

Il est donc fait appel à un financement participatif auprès de ceux qui s’intéressent au patrimoine des moulins et à l’architecture vernaculaire.

Suivre le lien : https://dartagnans.fr/fr/projects/il-faut-sauver-la-cheminee-de-campustelle/campaign

Vos dons sont défiscalisés à 66%. En vous remerciant de votre soutien.

Association de Sauvegarde des Moulins de Campustelle
contact : [email protected] 













 

 

 

 

 

         

 

 

 

 

 

 

  

 

 

 

 

       

Contreparties

Pour 10€ ou plus
Soit 3.4€ après réduction fiscale
3 contributeurs
carte postale avec remerciement personnalisé
à l'issue des travaux une carte postale sera éditée et envoyée à chaque donateur
Pour 20€ ou plus
Soit 6.8€ après réduction fiscale
1 contributeur
carte postale + visite du chantier et du site
si le donateur a la possibilité de se déplacer pendant la durée du chantier, sinon il le pourra à tout moment après pour visiter le site.
Pour 50€ ou plus
Soit 17€ après réduction fiscale
3 contributeurs
carte, visite et fascicule
à la carte et à la visite s'ajoute l'édition d'un fascicule imprimé en couleur sur l'histoire du site de Campustelle avec images d'archives et photos.
Pour 100€ ou plus
Soit 34€ après réduction fiscale
4 contributeurs
à la carte, la visite et le fascicule s'ajoute un pot de confiture de châtaigne
Notre environnement est celui des châtaigniers et de la confiture artisanale de châtaignes dont on offrira un pot.
Pour 200€ ou plus
Soit 68€ après réduction fiscale
0 contributeur
s'ajoute à ce qui précède une bouteille de liqueur de châtaignes
La liqueur de châtaigne est une spécialité très appréciée en Ardèche et fera donc l'objet d'un colis avec la confiture, le fascicule et la carte postale, sans oublier la visite du chantier et du site
Pour 500€ ou plus
Soit 170€ après réduction fiscale
0 contributeur
s'ajoute un ouvrage de 630 pages
Colette Véron, grande spécialiste des moulins vient juste de publier un magnifique livre sur les moulins d'Ardèche, de 630 pages avec 1200 illustrations. Ce livre sera offert dans un colis en cumul des autres cadeaux. Le donateur sera cité dans le fascicule comme donateur privilégié
Pour 1 000€ ou plus
Soit 340€ après réduction fiscale
0 contributeur
s'ajoute une invitation VIP sur le site et une tournée de 4 moulins
En plus des cadeaux cumulés, dont le livre et la citation dans le fascicule, une réception VIP à Campustelle et la visite de quatre autres moulins : Mandy, Pranles, Pailhaire et de Raoul. Chaque propriétaire remettra un cadeau supplémentaire dans chacun de ces moulins.