Musée Eugène Boudin

Financé
Lecture
124%
6 245€ Collectés sur 5 000€
58 Contributeurs
Terminé
Aidons le Musée Eugène Boudin à faire forte impression ! Rénovation de la scénographie.

À propos du projet

Premier objectif validé, en route pour le second palier !

 

C’est fait ! Le premier objectif de collecte de 5 000 € est atteint ! Merci à vous, généreux contributeurs du musée. Grâce à vous, nous allons pouvoir débuter dès le printemps, la rénovation de la salle Hambourg avec la pose d’un nouvel éclairage permettant une meilleure mise en valeur des œuvres tout en respectant l’environnement.

L’aventure continue avec un nouvel objectif : atteindre les 7 500 € de collecte globale qui serviront à financer la suite de la rénovation de la salle du XIXe siècle (revêtement de sol, peinture des cimaises).

 

Eugène Boudin, "Personnages sur la plage de Trouville"

 

Cette salle qui peut être considérée comme le cœur du musée, abrite les peintres de l’estuaire avec à leur tête (dans les deux cabinets adjacents), Eugène Boudin. Une quarantaine d’huiles (plages, portraits, paysages) et de pastels du « roi des ciels » - comme le surnommait Camille Corot – sont exposés. A ses côtés : Claude Monet, Gustave Courbet, Ulysse Butin, François-Louis Français, Paul Huet, Alexandre Dubourg, Adolphe-Félix Cals, Gustave Hamelin et Johan-Barthold Jongkind, illustrent toute une génération d’artistes tournés vers la peinture de paysage.

*     *     *

Créé en 1868 et installé dans les salles hautes de l’Hôtel de ville, c’est en 1924 que le musée Eugène Boudin prend possession de la chapelle désaffectée du couvent des Sœurs Augustines, installées depuis le milieu du 19e siècle au cœur du quartier Sainte-Catherine.

 

L'ancienne chapelle des Augustines, aujourd'hui théâtre des expositions temporaires.

 

Au début des années 1970, la construction d’un nouveau musée est votée par le conseil municipal, aidé par l’Etat et par un grand mécène, Madame Marcel Schlumberger. Un bâtiment est édifié en 1973-1974 : trois salles de 200 m² chacune s’installent dans le prolongement de la chapelle du 19e siècle.

En 1988, la donation faite par Nicole Rachet et André Hambourg, peintre très attaché à Honfleur, invite le musée à concevoir un nouvel agrandissement. Un bâtiment du 19e siècle, contigu à la chapelle, est aménagé en 1987-1988. Deux niveaux servent de réserve et deux niveaux de 150 m² chacun accueillent la collection des peintures d’Eugène Boudin et des peintres du 19e siècle (rez-de-chaussée), ainsi que la donation Hambourg-Rachet et le cabinet des dessins (1er étage).

 

 

Un important chantier de mise en conformité de la sécurité incendie et de l’évacuation des personnes a débuté en décembre 2014. Il se terminera en juin 2016. Ces travaux permettront de répondre aux dernières normes en matière de sécurité. Parallèlement, les salles Driès et Granoff ont été rénovées (peinture, sols, éclairage).

 

 

Eugène Boudin : un des pères de l’impressionnisme

 

Né à Honfleur (1824) et mort à Deauville (1898), Eugène Boudin est considéré comme l’un des pères de l’impressionnisme.  Peintre reconnu par les plus grands artistes de son temps : Corot, Courbet, Isabey, Puvis de Chavannes, Fantin-Latour, Alexandre Dumas fils…il initia Claude Monet à la peinture de plein air. Normand dans l’âme, il voyagea et travailla toute sa vie sur les côtes de France, en Belgique, aux Pays-Bas et à Venise, multipliant les paysages sous les lumières des différentes saisons. Son œuvre compte près de 4 500 peintures et 7 000 dessins.

 

 

Un riche patrimoine

 

Aujourd’hui, le Musée expose et conserve 103 œuvres d’Eugène Boudin (peintures et dessins) et une douzaine de documents (lettres, chevalet, carton à dessins...), plus de 2 600 peintures (Monet, Jongkind, Courbet, Dubourg, Cals, Huet, Vallotton, Dufy, Herbo, Hambourg), sculptures, dessins ou gravures, plus de 2 000 objets, coiffes, costumes, meubles, quelques 700 photographies sur plaques de verres des années 1880-1920, une collection de plus de 100 affiches touristiques sur la Normandie des années 1880-1950 et un ensemble de jouets anciens des 19e et 20e siècles.

 

 

Dont la valorisation est désormais l’affaire de tous

 

Depuis près de 60 ans, la Société des amis du musée Eugène Boudin (SAMEB) accompagne le musée municipal dans son développement et l’enrichissement de ses collections. Créée le 20 septembre 1956, elle n’a, depuis, jamais cessé ses démarches auprès des pouvoirs publics, des groupements artistiques, des particuliers et de la presse pour accroître le rayonnement du musée. Déclarée d’intérêt public, elle soutient financièrement les projets d’expositions, de publications et d’achats grâce à la générosité de ses membres et donateurs (dons, legs, mécénat). Elle a participé, depuis sa création, à l’achat de 1 500 œuvres et objets.

 

Un mécénat participatif ? Pourquoi ?

 

C’est cet esprit philanthropique, animé par le bénévolat et le dévouement, que la Société des amis du musée Eugène Boudin souhaite faire perdurer et élargir en impliquant les visiteurs dans les nouveaux projets de mise en valeur des collections. Son prochain défi : valoriser les collections des œuvres du 19e siècle (Boudin et ses amis) et de la donation Hambourg-Rachet.

À quoi servira la collecte ?

A remplacer le système d’éclairage de la salle Hambourg-Rachet qui date de la dernière extension du musée en 1988. Le nouvel éclairage sera composé exclusivement de projecteurs et cadreurs LED. La technologie LED permet d'offrir un meilleur confort visuel et une lecture améliorée et plus élégante des œuvres.

En outre, c’est une solution écologique qui permet d’économiser 20% d'électricité et réduit les émissions de CO² et de chaleur dans les salles. C’est un investissement à long terme grâce à la durée de vie de 50 000 heures (environ 15 ans) de chaque projecteur.

 

 

En vous associant à notre projet :

Vous devenez acteur de la rénovation du musée Eugène Boudin.

Vous contribuez au rayonnement du musée que découvrent chaque année entre 40 000 et 60 000 visiteurs.

Vous bénéficiez d’avantages à la fois fiscaux et originaux.

 

Des dons défiscalisables

 

Votre don au Musée Eugène Boudin est défiscalisable. Un reçu fiscal vous sera envoyé à l’issue de la collecte.

Particuliers : une déduction de l'impôt sur le revenu à hauteur de 66% du montant du don, dans la limite de 20% de votre revenu imposable.

Entreprises : une déduction de l’impôt sur les sociétés à hauteur de 60% du montant des versements, pris dans la limite de 0,5% du C.A. H.T. de l’entreprise.

Il est possible de soutenir le Musée Eugène Boudin :

- par un don en ligne sur cette page, après inscription puis connexion sur www.dartagnans.fr

- en envoyant un chèque (à l'ordre de la Société des Amis du Muée Eugène Boudin de Honfleur) à l'adresse suivante :

Société des Amis du Musée Eugène Boudin de Honfleur
Place Erik Satie
14600 Honfleur

Votre don sera comptabilisé sur le site dartagnans.fr dès réception, mais ne sera encaissé qu'une fois la campagne achevée.

Si la collecte est dépassée...

Si la collecte dépasse 5 000 €, nous utiliserons cet argent pour rénover la salle du XIXe siècle. Nous remplacerons le revêtement de sol et la salle sera mise en valeur par une nouvelle peinture des cimaises.

Cet engagement dans le mécénat participatif est une démarche solidaire et utile. En aidant à améliorer la scénographie du musée Eugène Boudin, vous préservez et affirmez sa renommée internationale.

 

N’attendez plus pour soutenir ce projet !

 

Contreparties

Pour 5€ ou plus
Soit 1.7€ après réduction fiscale
2 contributeurs
Othon Friesz
Votre nom figure sur la liste "Remerciements" de notre page Facebook et sur le site des musées de Honfleur.
Pour 10€ ou plus
Soit 3.4€ après réduction fiscale
8 contributeurs (492 disponibles)
Raoul Dufy
Contrepartie précédente + vous recevez une carte postale représentant une œuvre de Raoul Dufy, signée au dos par le conservateur en chef du musée.
Pour 20€ ou plus
Soit 6.8€ après réduction fiscale
14 contributeurs (86 disponibles)
Félix Vallotton
Contreparties précédentes (carte postale d'une œuvre de Félix Vallotton) + une règle customisée d'une sélection d'œuvres conservées au musée.
Pour 50€ ou plus
Soit 17€ après réduction fiscale
7 contributeurs (293 disponibles)
Gustave Courbet
Contreparties précédentes (carte postale d'une œuvre de Gustave Courbet) + une entrée gratuite pour le musée Eugène Boudin pour visiter les collections permanentes et l'exposition temporaire.
Pour 75€ ou plus
Soit 25.5€ après réduction fiscale
2 contributeurs (98 disponibles)
J-B. Jongkind
Contreparties précédentes (carte postale d'une œuvre de Johan-Barthold Jongkind) + une visite guidée de l'exposition "Être jeune au temps des impressionnistes", conduite par le conservateur en chef (date à définir en juillet).
Pour 100€ ou plus
Soit 34€ après réduction fiscale
13 contributeurs (187 disponibles)
Alexandre Dubourg
Contreparties précédentes (carte postale d'une œuvre de Louis Alexandre Dubourg, le fondateur du musée) + un pass pour visiter, en plus du musée Eugène Boudin, les musées de Honfleur suivants : les Maisons Satie, le clocher Sainte-Catherine, le musée d'ethnographie et le musée de la Marine.
Pour 200€ ou plus
Soit 68€ après réduction fiscale
9 contributeurs (91 disponibles)
Claude Monet
Contreparties précédente (carte postale d'une œuvre de Claude Monet) + la dernière édition du catalogue des œuvres du musée Eugène Boudin.
Pour 500€ ou plus
Soit 170€ après réduction fiscale
2 contributeurs (98 disponibles)
Eugène Boudin
Contreparties précédente (carte postale d'une œuvre d'Eugène Boudin) + une invitation pour deux personnes pour assister au vernissage de l'exposition "Être jeune au temps des impressionnistes" le samedi 25 juin 2016. Cette exposition est l'une des 5 manifestations phares du festival Normandie impressionniste 2016. Un cocktail (champagne et petits fours) accompagnent ce vernissage.