Restauration des cuisines XVIIème de Ferrières

Financé
Lecture
304%
3 040€ Collectés sur 1 000€
12 Contributeurs
Terminé
Les voûtes des cuisines XVIIème du manoir de Ferrières s'affaissent et doivent être renforcées.


Restauration des anciennes cuisines du manoir de Ferrières

Nous sommes un jeune couple passionné d’histoire. Nous avons acheté il y a 5 ans le manoir de Ferrières, proche de la ruine, et nous attachons à le restaurer dans le respect du bâtiment. L’édifice n’est ni classé, ni inscrit aux Monuments historiques, nous ne percevons donc aucune aide de l’Etat.

L'histoire du Manoir

Le manoir de Ferrières est situé en Périgord à 20 minutes de Sarlat, dans une des boucles de la Dordogne, à flanc de coteau.

La principale famille qui a résidé à Ferrières est celle des Toucheboeuf de Beaumont qui possède Ferrières pendant plus de trois siècles, à partir de la fin du XVème.

Le Moyen-Age

Les éléments les plus anciens du bâtiment sont datés du XIIIème siècle : portes murées, archères, pièces voûtées, larmier, vestiges de fenêtre géminée…

Ferrières connaît un siège en juillet 1439 pour en chasser les Anglais ; le bâtiment est alors très endommagé. L’édifice est par ailleurs certainement incendié.

La rénovation de Ferrières à la fin de la Guerre de Cent Ans

Le bâtiment s’inscrit dans le grand mouvement de rénovation architecturale de l’après Guerre de Cent Ans (2ème partie du XVème siècle).

Les différentes fenêtres à meneaux et la souche d’échauguette datent de cette époque.


Ferrières aux XVIIème et XVIIIème siècles : travaux d’embellissement et d’agrandissement

Pour conforter leur assise, les propriétaires complètent à la fin du XVIIème siècle la partie médiévale par une aile en équerre attenante de trois étages (un rez-de-chaussée dévolu aux cuisines et réserves, deux étages d’apparat et de chambres).

Cet ensemble est complété en 1738 par une terrasse monumentale de 30 mètres de long et d’environ 5 mètres de hauteur, portée par de grandes arches et donnant sur la Dordogne.


Ferrières devient le siège d’une justice au XVIIIème siècle. D’anciennes pièces, ayant eu pour fonction de prison, témoignent de ce rôle de siège de justice.

Les travaux nécessaires dans les anciennes cuisines du XVIIème 

L’aile de Ferrières construite à la fin du XVIIème siècle comporte des cuisines et des celliers constitués de pièces voûtées avec des cheminées et de grands dallages en pierre.

Les voûtes ont été enduites avec de la chaux. Malheureusement ces voûtes ont connu des déformations, se sont affaissées et ont craquelé les enduits.


Par ailleurs les pièces ont été dénaturées avec le remplacement des portes fenêtres vitrées extérieures d’origine par des portes métalliques posées dans les années 1980, qui n’apportent plus de lumière naturelle et entrainent une humidité excessive faute de luminosité.

Le présent projet est donc :

  • - de sécuriser les voûtes en enlevant l’enduit qui se désagrège et tombe, et pouvoir identifier le problème de structure
  • - de reprendre les pierres des voûtes mal ancrées
  • - de reprendre les linteaux des portes qui ont été cassés par l’affaissement des voûtes
  • - de remplacer les portes fenêtres métalliques par des portes fenêtres vitrées, sécurisées par des grilles
  • - d’électrifier et de rechauler en blanc ces pièces

A quoi serviront vos dons ? 

- Si nous atteignons 1000 euros, nous enlèverons les enduits chaux de la voûte de la cuisine XVIIème, ce qui permettra d’inspecter son état et ultérieurement de la consolider.

- Le palier de 2000 euros nous permettra de réparer les linteaux et consolider la voûte.

- Le palier de 3000 euros permettra de remplacer les portes métalliques donnant sur l’extérieur, posées dans les années 1980, par des portes fenêtres vitrées qui feront de nouveau rentrer de la lumière et qui seront conformes aux huisseries d’origine.

- Entre 3000 et 4000 euros nous pourrons remettre un enduit à la chaux sur la voûte, en remplacement de l’actuel qui se désagrège. 

Des dons défiscalisables

Donateur français

Votre don est défiscalisable car il remplit les conditions générales prévues aux articles 200 et 238 bis du code général des impôts. À la fin de la collecte, vous recevrez un reçu fiscal vous permettant une réduction de votre impôt :

- Particulier, vous pouvez déduire 66% de votre don dans la limite de 20% de votre revenu imposable.

- Entreprise, l’ensemble des versements au projet permet de bénéficier d’une réduction d’impôt sur les sociétés de 60% du montant de ces versements, pris dans la limite de 0,5% du C.A. H.T. de l’entreprise.

Comment soutenir ce projet ?

par un don en ligne sur cette page, après inscription puis connexion sur www.dartagnans.fr

par virement bancaire sur cette page, après inscription puis connexion sur www.dartagnans.fr

- en envoyant un chèque (à l'ordre de Patrimoine-Environnement), en précisant votre adresse email, à l'adresse suivante :

Dartagnans

Campagne Manoir de Ferrières

14 rue Crespin du Gast

75011 Paris France

Pour nous contacter

lafourcaudie(at)yahoo.fr

Tous nos remerciements pour votre aide à sauvegarder ce patrimoine !

Contreparties

Pour 10€ ou plus
Soit 3.4€ après réduction fiscale
0 contributeur
écuyer
Remerciements des propriétaires par écrit
Pour 20€ ou plus
Soit 6.8€ après réduction fiscale
2 contributeurs
chevalier
Remerciements avec envoi par courrier d’une photographie du manoir
Pour 50€ ou plus
Soit 17€ après réduction fiscale
1 contributeur
baron
Envoi d’un document attestant de la participation à la rénovation de Ferrières, scellé d’un sceau armorié.
Pour 100€ ou plus
Soit 34€ après réduction fiscale
1 contributeur
vicomte
Visite privée complète des lieux en cours de restauration pour deux personnes (pièces médiévales, cuisines XVIIème, bâtiment XVIIème, terrasse avec vue panoramique, prison)
Pour 200€ ou plus
Soit 68€ après réduction fiscale
5 contributeurs
comte
Visite complète et un déjeuner sur la terrasse de Ferrières avec les propriétaires