Restauration du retable de Saint Antoine Padoue

Financé
149 %
9 693€ Collectés sur 6 500€
82 Contributions de 3 pays
Terminé
Sauvons le retable de Saint Antoine de Padoue typique du baroque catalan de l’église de Marquixanes dans les Pyrénées Orientales, actuellement en état de péril !





Marquixanes

Le village, installé sur un piton rocheux à l’entrée du Conflent, se situe dans les Pyrénées Orientales, à 35 km de Perpignan et à 50 km de Font Romeu. Marquixanes compte aujourd’hui 550 habitants.

Le retable de saint Antoine de Padoue



Retable de forme concave à 4 colonnes au niveau central qui délimitent 3 travées. Les 2 gradins sont encadrés de piédestaux à ressauts en avancée. Au niveau de la prédelle trois scènes représentant des miracles de saint Antoine sont sculptées en haut relief et peintes : Miracle des Poissons, Miracle du mulet, Miracle du pied coupé.

Les bases des colonnes sont ornées de tête d'angelots. Le panneau central sculpté en relief représente une vision du saint en voyage en France. Les statues des niches latérales du second niveau sont habillées de toile marouflée.

Le retable est daté du premier quart 18e siècle, son sculpteur : Sunyer Joseph. Il est fait de bois : sculpté, doré, peint, polychrome. (hauteur = 5,40 m ; largeur = 3,70 m)


Présentation du projet

A la suite de chutes d'éléments faîtiers très affaiblis, le retable a été démonté pour un traitement de conservation d'urgence dans les années 1990. Malgré quelques petits travaux de protection et beaucoup de difficultés à réunir les sommes nécessaires toutes les pièces ont voyagé depuis cette date entre différents entreposages et ont fini par réintégrer notre église fin 2017, en pièces détachées et sans aucune restauration. Aussi l’état de péril a été reconnu par la DRAC et le  Conservateur du Patrimoine du Conseil Départemental  pour autant la situation de blocage demeure. Sa restauration est donc à envisager mais sa réimplantation dans la chapelle nécessite aussi un traitement préalable de l’humidité.




Notre association « La Cellere de Marquixanes » décide de ne plus rester les bras croisés devant cette situation absurde et saugrenue et entreprend une opération forte : Aidez nous SVP à restaurer cet ensemble !


L'association LA CELLERA DE MARQUIXANES

Après 11 ans d'existence nous présentons un bilan très apprécié des marquixanais. L'organisation de fêtes médiévales, la diffusion de brochures touristiques, la tenue de d'informations publiques sur nos travaux de recherches et enfin la mise à disposition de toutes ces informations sur notre site internet : marquixanes.com

Et surtout ce sont désormais trois chantiers de restauration terminés :

- le lavoir en 2012


 

- une porte des fortifications qui devenait problématique



- la restauration du vitrail de l'église devenu au fil du temps une" passoire" en 2018


  • -    



  • À quoi servira la collecte ?




PALIER N°1 :  6 500 € : coûts d’études et de maîtrise d ‘œuvre par un architecte du patrimoine ; avec une étude par des personnes compétentes les différents dossiers d’aide au financement de cette opération pourront ainsi être lancés; vers la DRAC (40%) , La sauvegarde de l'Art Français(5%), la Région (5%)et le Département(10%), Mairie (10%)vers l'Europe également et lancement d'un mécénat populaire adjacent par l'Association. 

PALIER N°2 : 13 000€ : restauration d'une ou deux statues amovibles constituant ce retable.

LES TRAVAUX PRÉLIMINAIRES INDISPENSABLES A CETTE RESTAURATION SONT REALISES

La restauration du vitrail de l'église était un préalable à tout déménagement de ce retable vers la tribune de l'église afin de la rendre hors d'eau et de vents.

Avant la reprise du mur Nord, le chemin longeant l'édifice a été repris pour assurer un écoulement des eaux de pluies plus rapidement.

Le montant total de la restauration s'élève à 87 500 €  HT

Mission complète d’études et de maîtrise d’œuvre spécialisée MH pour la restauration de la chapelle latérale abritant le retable de Saint-Antoine-de-Padoue et la repose de ce retable, objet classé MH, dans l’église paroissiale Sainte-Eulalie de Marquixanes. 7500 € HT



Comment soutenir ce projet ? 


Il est possible de soutenir ce projet :

par un don en ligne sur cette page, après inscription puis connexion sur www.dartagnans.fr

par virement bancaire sur cette page, après inscription puis connexion sur www.dartagnans.fr

- en envoyant un chèque à l'ordre de l'Association LA CELLERE DE MARQUIXANESen précisant votre adresse email, à l'adresse suivante :


Dartagnans

Campagne Retable Saint Antoine Padoue

1 rue de Châteaudun

75009 Paris

Des dons défiscalisables

Donateur français

Votre don est défiscalisable car il remplit les conditions générales prévues aux articles 200 et 238 bis du code général des impôts. À la fin de la collecte, vous recevrez un reçu fiscal vous permettant une réduction de votre impôt :

- Particulier, vous pouvez déduire 66% de votre don dans la limite de 20% de votre revenu imposable.

- Entreprise, l’ensemble des versements au projet permet de bénéficier d’une réduction d’impôt sur les sociétés de 60% du montant de ces versements, pris dans la limite de 0,5% du C.A. H.T. de l’entreprise.


Merci à tous nos donateurs ! Continuez à nous suivre !

Vous êtes, comme nous et d’autres mécènes, sensible à ce qui constitue notre environnement quotidien et à tout ce qui permet une réelle qualité de vie.

Vous avez répondu favorablement à la demande d’aide financière proposée par cette plateforme et l’association La Cellera de Marquixanes ; vous avez apporté votre concours à la restauration de ce retable en quasi état d'abandon, notre association vous remercie très sincèrement pour votre générosité car ce don ajouté à d’autres financements nous permet aujourd’hui d’engager cette restauration avec une contribution mesurée du budget municipal. Sans votre apport ce projet aurait rejoint de nombreuses affaires malheureusement restées à l’état d’études. 


Ils nous soutiennent 

Nous n’agirons pas seul mais avec des partenaires : DRAC, diocèse, Mairie de Marquixanes, L’Indépendant journal local, Radio France Bleue, Fondation du Patrimoine et Conseil Départemental, Sauvegarde de l’Art Français

Un peu plus sur les retables baroques catalans : d'après l'historien  Jean-Luc Antoniazzi...

Secrétaire de la Commission Diocésaine d’Art Sacré 


Les églises du Roussillon abritent des trésors : près de quatre cents retables de l’époque baroque (XVIIe et XVIIIe siècles). De la plus vaste à la plus petite, chacune de ces églises, sobre à l’extérieur, offre au regard, une fois qu’on y pénètre, un éblouissement d’or et de polychromie, intensément porté par l’inspiration religieuse. Il y a là un patrimoine exceptionnel, trop souvent ignoré du public.

Ces artistes (Joseph Sunyer, lazare Tremullas, Louis Generès) sculpteurs du baroque proviennent pour l’essentiel de la Catalogne sud, de Manrèsa, ville à 60 km à l’ouest de Barcelone. Ils ont appris le métier de leur père et arrivent en Roussillon pour embellir les chapelles latérales de ces églises nouvellement construites.



L'Eglise Sainte Eulalie et Sainte Julie  du XVIIème siècle

Dédiée aux saintes patronnes du diocèse d’Elne, Sainte Eulalie et Sainte Julie martyres espagnoles de Mérida au IVe siècle après JC, l’église de Marquixanes appartenait au diocèse et le village à l’abbaye de Saint Martin du Canigou jusqu’en 1783.Elle fut reconstruite au XVIIe siècle à l’emplacement d’une église romane primitive. C’est une œuvre typique de la Contre-réforme en pays catalan et un véritable musée du siècle d’or catalan avec ses neuf retables classés aux Monuments Historiques.  Ce patrimoine survécut à la Révolution Française et ces trésors baroques restent les seuls après les destructions de la quasi totalité des retables pendant la guerre civile d’Espagne en Catalogne ibérique)




Réseaux sociaux et site internet

Toutes les infos, les actus...

Sur notre site internet  http://marquixanes.com/  

Par email    [email protected]

Sur facebook    https://www.facebook.com/Celle...







Contreparties

Pour 10€ ou plus
Soit 3.4€ après réduction fiscale
4 contributions
Remerciments
Remerciements officiels par Mme le Maire par courrier sur nos réseaux sociaux
Pour 20€ ou plus
Soit 6.8€ après réduction fiscale
15 contributions
La carte postale
La carte postale "MARQUIXANES" éditée par LA CELLERE DE MARQUIXANES
+ Contrepartie précédente
Pour 50€ ou plus
Soit 17€ après réduction fiscale
24 contributions
Inauguration
Invitation à l'inauguration de cet ensemble restauré et buffet en plein air
+ Contreparties précédentes
Pour 100€ ou plus
Soit 34€ après réduction fiscale
19 contributions
Pour les gourmands...
Paniers garni des produits régionaux (jus de pomme, confitures..)
+ une bouteille du vignoble des Terres romanes
Pour 200€ ou plus
Soit 68€ après réduction fiscale
6 contributions
Mieux connaître le village...
Médaille du village
+ Visite du village accompagnée
+ Visite dans le Conflent du trésor de Saint Pierre de Prades
+ Contreparties précédentes

Pour 500€ ou plus
Soit 170€ après réduction fiscale
4 contributions
Grand mécène
Invitation officielle en mairie suivie d’un déjeuner typiquement catalan à une date à définir.
+ Contreparties précédentes
Pour 700€ ou plus
Soit 238€ après réduction fiscale
1 contribution
Week end en "Éco Gite"
Séjour de deux personnes dans un nouveau centre "Eco gites" un week end à Marquixanes
+ Contreparties précédentes
Pour 1 000€ ou plus
Soit 340€ après réduction fiscale
0 contribution
Entreprise mécéne !
Réception des contributeurs et visite du Conflent pour 10 personnes
+ Invitation à déjeuner typiquement catalan (à définir)
Contribution libre
9 contributions
 
Montant à discrétion du donateur