Si Toulouse-Lautrec savait...

Lecture
6%
602€ Collectés sur 10 000€
10 Contributeurs
46 Jours restants
Sauvons un des Fiefs de la Famille d' Henri Toulouse-Lautrec.....

À propos du projet

Ma localisation :

Situé dans le Tarn, non loin de Castres et du village médiéval de Lautrec, Je me dresse au sommet d'une petite colline.

De mon promontoire, je domine les vallées environnantes, aujourd'hui terres agricoles, villages ou bois. Par le passé, elles foisonnaient de gibier, mes seigneurs s'y divertissaient, elles étaient aussi le théâtre de la vie paysanne qui m'animait, il faut dire que mon domaine comptait alors plus de 100 hectares.

Mon histoire actuelle :

Comment, encore fréquenté par mes propriétaires à la fin du XIXème siècle et pratiquement intact au début du XXème en suis-je arrivé à cet état tel que vous me voyez aujourd'hui ?

Il faut dire que je fus pratiquement abandonné après la mort du comte Alphonse de Toulouse Lautrec, père du peintre, et que les enfants de la région venaient jouer sur mes terres, s'introduisant assez facilement par mes volets disjoints. J'étais encore meublé, garni d'objets divers qui ont excités les convoitises. Peu à peu j'ai été vidé de ce que je contenais et enfin dépecé, en particulier vers 1945, où l'on s'est emparé de mes poutres, de mes pierres, puis d'encadrements et de cheminées. Le temps a fait le reste.

Mon histoire passée :

Laissez-moi vous narrer quelques anecdotes sur mon histoire.

On retrouve traces de mon histoire dès 1255, où le vicomte Isarn hérite de mon domaine avec les seigneuries de Saint-Germier et Montredon.

En 1325, Je vois passer plusieurs propriétaires dont les vicomtes d' Arpajon, puis en 1439, c'est Gaston de Foix qui m'achète.

En 1457, un sixième de mes terres sont confiées à Antoine de Toulouse-Lautrec, qualifié de Chevalier, vicomte de Lautrec et Seigneur de Labruguière.

A partir de 1569, mes propriétaires participent abondamment aux guerres de religions. J'ai vu passer en mes murs des garnisons du prince de Condé et d' Henri de Navarre. Le 13 Juin, les protestants pénètrent en mes terres, ... je suis alors brûlé et démoli.

En 1580, on achève ma reconstruction mais le vicomte de Turenne m'assiège à nouveau le 29 août.

Le 3 Novembre 1591, je suis à nouveau pris par la cavalerie et l'infanterie de Castres.

S'en suivra alors la lignée des Toulouse-Lautrec. Charles Joseph de Constantin, dernier seigneur en titre de Montfa, est le premier semble-t-il à s'intituler Comte de Toulouse-Lautrec.

Cette terre patrimoniale des Toulouse-Lautrec, "d' un intérêt capital pour nous" disait en 1807 dans une lettre le comte Alphonse, s'était chargée au cours des ans en une possession onéreuse, écrasante, de 127 hectares.

Mes dimensions :

Je me présente aujourd'hui comme un quadrilatère inégal de 34 mètres mon plus grand côté (face Nord) et de 25 mètres environ sur le plus petit (face sud). A l'intérieur, on distingue au sol, 3 salles de 8.30 mètres, 9.20 mètres et 15 mètres environ au nord, l'emplacement d'anciens fours et cheminées qui ont été enlevés.

A l'extérieur, outre une tour qui flanque mes bâtiments au sud-ouest, d'un diamètre intérieur de 4.50 mètres, (rotonde d'une ancienne Chapelle destinée à Saint Augustin), je possède aussi une échauguette d'angle au nord-ouest et un mâchicoulis protége mon entrée.

Mes anciens fossés sont larges en moyenne de 8 à 9 mètres et profonds de 4 mètres. Un pont  les enjambe et donne accès à mon entrée principale. Naguère un pont-levis protégeait cette entrée. Il reste encore aujourd'hui plusieurs traces attestant de sa présence.

Mon Architecture :

Aujourd’hui, certains éléments sont encore en bon état :

- L'angle nord-ouest est flanqué d'une échauguette anciennement recouverte d'une toiture en poivrière, à sa droite on distingue le mâchicoulis.


L'échauguette et Machicoulis

- Le pont d'accès en pierre est en relativement bon état, il enjambe les fossés et orne magnifiquement l'entrée du château.

le pont d'accès

La tour Nord-est est la plus haute. La partie extérieure est bien conservée, seul les murs intérieurs se sont effondrés. Une restauration permettra de la rendre accessible aux visiteurs.



L'intérieur de la cour est envahi par la végétation, ce qui a permis de conserver et protéger certains éléments comme le puit-citerne.



Mon propriétaire :

Dès 2016, je l'ai vu venir se promener sur mes terres. Il me contemplait attentivement, s’intéressait à mes vestiges. Il semblait différent, passionné.

Puis il est revenu, maintes et maintes fois. Il n'était pas comme tous ces êtres de passages, me regardant quelques minutes, prenant une ou deux photos et m'oubliant dès le chemin passé. Lui, il cherchait à me connaitre, débroussaillant quelques endroits pour essayer de me connaitre. Je savais au fond de moi qu'il allait me sauver.

En 2017, il s'est porté acquéreur de mes ruines. Après de longues recherches documentaires, de rencontres (associations d'archéologies, municipalité...), de négociation, l 'achat est concrétisé.

Passionné d'histoire médiévale, de patrimoine français, il ne pouvait se résoudre à me laisser disparaitre à jamais. Soutenu par la mairie de la commune, il s'est lancé dans ce projet un peu fou mais au combien important pour la préservation de mon histoire et de mes murs.

Son expérience professionnelle de conduite de projet, sa passion l'ayant conduit par le passé à une formation de taille de pierre, sa ténacité et sa force de persuasion sont autant d'atouts aujourd'hui pour mener à bien le projet défini.

Son but est simple: réouvrir au public ce site exceptionnel, restaurer en partie quelques éléments d'architecture, créer un jardin médiéval à l'intérieur de la cour, et définir un circuit de visite agrémenté de panneaux explicatifs.


Qui va l'aider ?

La définition du projet et des phases de travaux impliquera le maximum de personnes:

- les acteurs locaux, municipalité notamment (un sentier de randonnée est en cours de création à proximité du site),   les agriculteurs (aide technique et manutention), les habitants bénévoles (défrichement, nettoyage...)

- les artisans d'art à proximité (tailleurs de pierre, maçons...)... le château doit participer à l'économie locale.

- les associations locales (association d'archéologie : pour toute la restitution fidèle de l'histoire de ce lieu), les associations municipales (organisation de manifestations, repas, journées du patrimoine...)

- les écoles : des visites spécifiques seront proposées aux écoles locales pour sensibiliser les enfants au patrimoine local et à l'histoire.


                                     

Le projet ?


La première étape va consister dès cet été 2017 au nettoyage du site, notamment de la cour intérieure et des fossés (débroussaillage, abattage d'arbres) afin de restituer la vision d'ensemble du site.

Le site sera sécurisé (puit, pont d'accès et zones d'éboulement de pierres) pour permettre la visite au plus grand nombre.

Les étapes suivantes seront engagées sur les 5 prochaines années :

- reconstruction des murs d'enceinte éboulés (en orange)

- pose d'une toiture sur la chapelle et rejointement des pierres.

- reprise de la maçonnerie de la tour principale pour permettre l'accès.

- remise en état de fonctionnement du puit et des fours à pain.

En parallèle, des fouilles archéologiques seront programmées sur la parcelle (au nord est) pour remettre au jour les vestiges des habitats paysans moyenâgeux, et les bases des murs d'enceinte de la basse-cour.

A ce jour, la grande majorité des fonds a été engloutie dans l'achat du site. L'opération de crowdfunding est donc plus que nécessaire pour la poursuite du projet.

Les demandes de subventions aux collectivités locales et départementales seront lancées en Septembre 2017. 

Il faut donc dès à présent trouver d'autres sources de financement et d'aide:

- un appel au don de matériel va être effectué (échafaudages, bois, pierre, ...)

- les entreprises de BTP et matériaux seront sollicitées pour des dons de matières premières (chaux, sable...) ou des réductions des plus importantes...

- les opérations de nettoyage (abattage d'arbres) permettront une source de financement non négligeable. En effet, il devrait être récupéré une quantité de bois importante qui sera vendue en bois de chauffage (plusieurs dizaines de stères de bois génèreront ainsi un premier apport financier). 

                                          

À quoi servira la collecte ?

Avec 1500 euros :

La collecte servira dans un premier temps à acheter les matériaux permettant de stabiliser les maçonneries les plus fragiles (soubassements tours sud-ouest et Nord-Est) + reconstruction du pourtour du puit sur une hauteur de 0.90m (sécurisation pour les visiteurs). 


Avec 2000 euros :

En plus des travaux précédents, une Grille de protection sera rajoutée sur le puit (environ 500 euros) afin de sécuriser complètement cette zone.


Entre 2000 et 8000 euros :

Nous allons pouvoir engager des chantiers solidaires. De vastes opérations de nettoyage sont à entreprendre ainsi que de reconstruction des remparts. Nous aurons besoin de ce type de chantier pour avancer sur le projet.


Avec 8000 euros :

Les premiers éléments de restauration ci-dessus réalisés, la tour de la Chapelle (cf photo ci-dessus) se verra couverte d'une nouvelle charpente et de d'une couverture en tuile. La tour sera alors mise hors d'eau définitivement.


Avec 10.000 euros :

La tour de la chapelle sera rejointée à l'extérieur et des vitraux avec le monogramme de Toulouse-Lautrec seront posés sur les 2 ouvertures en pierre.


Un rejointement des murs d'enceinte sera débuté entre l'entrée principale et la Chapelle. (environ 12 mètres linéaires sur 3,5 mètres de haut)


Si la collecte est dépassée...


Avec 5000 euros de plus :

Les fonds supplémentaires seront mis à disposition pour la restauration des fours à pain et des murs d'enceinte sud et est.

Achat des matières premières (sables et chaux), les pierres étant sur places (Celles-ci seront nettoyées, triées et soigneusement entreposées lors des travaux de débroussaillage des fossés)

et si vous êtes très généreux.....

Nous nous engageons à débuter la restauration de la tour maitresse, effondrée sur la partie intérieure.



Au delà du simple fait d' éviter que ce lieu disparaisse à jamais, le projet s'inscrit aujourd'hui dans un contexte économique, environnemental et éducatif:

- Economique, car nous ferons appel aux entreprises locales, nous participerons ainsi à une dynamique vertueuse et nous mettrons en avant les jeunes artisans (tailleurs de pierre, maçons, charpentiers...). 

- Environnemental, car le site couvrant plus de 5 hectares sera protégé, agrémenté, il sera inscrit dans un projet local de développement de sentiers de randonnées.

- Educatif, car il sera mis à disposition des écoles, le but étant de faire découvrir l'architecture, l'histoire, l'archéologie aux enfants et ce, dès le plus jeune âge.

Des dons défiscalisables

Votre don est défiscalisable car il remplit les conditions générales prévues aux articles 200 et 238 bis du code général des impôts. A la fin de la collecte, vous recevrez un reçu fiscal vous permettant une réduction de votre impôt :

- Particulier, vous pouvez déduire 66% de votre don dans la limite de 20% de votre revenu imposable.

- Entreprise, l’ensemble des versements au projet permet de bénéficier d’une réduction d’impôt sur les sociétés de 60% du montant de ces versements, pris dans la limite de 0,5% du C.A. H.T. de l’entreprise.

Comment soutenir notre projet ?

Il est possible de soutenir notre projet :

par un don en ligne sur cette page, après inscription puis connexion sur www.dartagnans.fr

- en envoyant un chèque (à l'ordre de Patrimoine-Environnement) à l'adresse suivante :

Dartagnans

Campagne du château de Montfa

14 rue Crespin du Gast

75011 Paris


Nous remercions très sincèrement toutes les personnes, entreprises, particuliers, associations et collectivités qui s'associeront à notre projet. C'est grâce à vous tous que nous pourrons mener à bien nos actions et œuvrer pour la sauvegarde de ce patrimoine.



Ils nous soutiennent :







Municipalité de Montfa

   


Suivez les actualités :


- sur notre page Facebook : facebook/chateaudemontfa

toutes les infos au jour le jour, les évènements, le suivi des travaux...

- sur notre site internet : Site officiel chateau de Montfa

en cours de développement

- Pour nous contacter cliquer ici




Ils parlent du Château :


Extrait d'un article.

[..]"Il ne reste qu'à souhaiter la conservation des derniers vestiges de l'histoire d'une famille si liée à l'histoire de l'Albigeois, d'un nom qui a maintenant fait le tour du monde grâce au talent d'un homme qui regretta durant sa brève existence, de ne point suivre les traces cavalières  de ses ancêtres et dut à son infirmité de porter sa famille à un degré de gloire qu'elle n'avait point atteint en sept siècles. Mais peut-être faut-il dire que sept siècles de constances et de fermeté, réalisés et symbolisés par ces vieux murs du Château de Montfa, ont préparé la moisson triomphante, bien que douloureuse du peintre Henri Toulouse-Lautrec!" [..]


 

Contreparties

Pour 5€ ou plus
Soit 1.7€ après réduction fiscale
0 contributeur (200 disponibles)
Contributeur de Montfa
-Chaque mécène verra son nom apposé sur le site internet et sur la page facebook
Pour 10€ ou plus
Soit 3.4€ après réduction fiscale
1 contributeur (199 disponibles)
Grand contributeur de Montfa
-Chaque mécène verra son nom apposé sur le site internet et sur la page facebook et aura un accès à une page dédiée sur le site internet.
Pour 20€ ou plus
Soit 6.8€ après réduction fiscale
2 contributeurs (148 disponibles)
Bienfaiteur de Montfa
-Chaque mécène verra son nom apposé sur le site internet et sur la page facebook + accès à une page dédiée sur le site internet.
-Accès illimité au Château
Pour 50€ ou plus
Soit 17€ après réduction fiscale
6 contributeurs (44 disponibles)
Grand Bienfaiteur de Montfa
-Chaque mécène verra son nom apposé sur le site internet et sur la page facebook + accès à une page dédiée sur le site internet.
-Accès illimité au Château
- Photo du château dédicacée par le propriétaire
Pour 100€ ou plus
Soit 34€ après réduction fiscale
0 contributeur (30 disponibles)
Ecuyer de Montfa
-Chaque mécène verra son nom apposé sur le site internet et sur la page facebook + accès à une page dédiée sur le site internet.
-Accès illimité au Château
- Photo du château dédicacée par le propriétaire
- Invitation à une visite guidée du site
Pour 250€ ou plus
Soit 85€ après réduction fiscale
1 contributeur (9 disponibles)
Grand Ecuyer de Montfa
-Chaque mécène verra son nom apposé sur le site internet et sur la page facebook + accès à une page dédiée sur le site internet.
-Accès illimité au Château
- Photo du château dédicacée par le propriétaire
- Invitation à une visite guidée
- Lot de 3 bouteilles des vignobles tarnais à récupérer sur place
Pour 500€ ou plus
Soit 170€ après réduction fiscale
0 contributeur (5 disponibles)
Baron de Montfa
- accès illimité au château
- nom gravé à l'intérieur du château
- visite de sites aux alentours
- participation aux travaux
- Invitation à une visite guidée + vin d'honneur
- Lot de 3 bouteilles des vignobles tarnais à récupérer sur place
Pour 1 000€ ou plus
Soit 340€ après réduction fiscale
0 contributeur (5 disponibles)
Vicomte de Montfa
- accès illimité au château
- Possibilité de choisir une partie du château qui sera baptisée en votre présence au nom de votre choix.
- visite de sites aux alentours
- participation aux travaux
- Invitation personnelle à une visite guidée + vin d'honneur.
- Lot de 3 bouteilles des vignobles tarnais à récupérer sur place
- Vous participerez à la validation des prochaines tranches de travaux en étant nommé "architecte d'honneur"