Statue à la mémoire des corsaires calaisiens

3%
190€ Collectés sur 6 000€
5 Contributeurs
28 Jours restants
Érection d'une statue en bronze à la mémoire des corsaires Calaisiens - Tom Souville

Qui était Tom Souville?

Le plus célèbre des corsaires calaisiens est sans nul doute Tom Souville. Thomas est né à Calais en 1777 et fut surnommé par les Anglais « Cap’tain Tom «. Rien ne le prédestinait à devenir corsaire, fi ls d’une famille de médecins, il fit ce choix par esprit d’aventure et goût du risque. Après des études à Douvres, qui lui seront fort utiles, Tom embarque comme mousse à 11 ans. Définitivement conquis par la mer, il choisit de servir sur des navires armés. A 18 ans, il a acquis une expérience que beaucoup lui envient : Participation à plusieurs combats navals, trois blessures, prisonnier échangé. Il est promu enseigne et décide de demander une lettre de marque. 

En 1815, il poursuit sa carrière à bord des malles pour le transport du courrier de Calais à Douvres. Il termine paisiblement sa vie comme capitaine d’un navire transmanche, conseiller municipal et commandant de la garde nationale.
En 1819 il est à l’origine du premier bateau de sauvetage.
Pour l’amour de la mer, il avait renoncé à la vie confortable qui s’offrait à lui. Il fût fait prisonnier de nombreuses fois et réussit toujours à s’échapper. L’aventure s’est terminé en 1839, il était alors âgé de 62 ans. Calais porte encore à sa mémoire le souvenir du vaillant capitaine, et à travers les rues du Courgain l’éloge à ses nombreux marins. Son souvenir reste !

École française XIXème siècle, Portrait de Tom Souville, estampe, musée des beaux-arts, Calais. © F. Kleinefenn
École française XIXème siècle, Portrait de Tom Souville, estampe, musée des beaux-arts, Calais. © F. Kleinefenn

On appelle corsaire tout bâtiment armé et équipé par des particuliers, pour courir sur les vaisseaux marchands ennemis, et munis à cet effet d’une commission du souverain, appelée lettre de marque.

Tom Souville en tant que corsaire de la ville de Calais, arborait, sur son navire, le drapeau de Calais. En effet, Calais était l'une des cinq villes de France à être autorisée à avoir son propre drapeau, sur ordonnance royale, avec Dunkerque, Boulogne-sur-Mer, Le Havre et Saint-Malo. Le drapeau calaisien est celui qui flotta donc sur l'ancien beffroi, à la tête des milices bourgeoises et évidemment, au mât des vaisseaux corsaires de la Ville.

- Il  flottera  sur la statue avec ses couleurs peintes sur le bronze, enroulé autour du mât.

Tom Souville mourut le 31 décembre 1839 et le  Courgain Maritime prit 3 jours de deuil.


Calais se devait d'avoir une statue à la mémoire des corsaires calaisiens. 

L'association les Amis du monument Tom Souville

Créée fin 2017 l'association "les Amis du monument Tom Souville" célèbre corsaire Calaisien met tout en œuvre pour ériger une statue à sa mémoire et pour tous les corsaires Calaisiens. Cette statue est en cours de réalisation par le célèbre sculpteur français Arnaud Kasper qui a réalisé entre autres la statue du cheval Ourasi à l'hippodrome de Vincennes.

 Quelques réalisations du sculpteur:   site internet du sculpteur : www.kasper.fr

Florence Arthaud 

Le cheval OURASI

Pour lui rendre hommage, Arnaud Kasper a choisi de respecter le physique réaliste d’un marinordinaire plutôt que d’en faire un véritable héros de « cinéma ». L’artiste n’est pas tombé dansle piège de la séduction, ni dans la tentation d’une vision souvent faussée par le matraquage d’images de surhommes.

Il a tenu à le rendre plus accessible et à le représenter par un physique modeste, se souvenantque Tom Souville s’élançait en haut du mât avec agilité et grande vitesse, ce qui nécessite unelégèreté corporelle. C’est donc sur les qualités humaines et une étude précise du personnage qu’il a préféré cette posture. Le choix des vêtements a également été précis et sont d’époque

Les armes aussi. Arnaud Kasper a le souci du détail de l’historien et l’œil impitoyable du sculpteur ce qui l’a amené à chiner sur les ports pour trouver les ustensiles.Son amour pour la mer, son expérience des transatlantiques, son savoir-faire artisanal, sa conception  artistique et son intérêt pour la personnalité de Tom Souville, lui ont ainsi permis d’imaginer un monument à la hauteur du personnage, tout en bronze, matériau aussi noble que le corsaire.

Analyse de l’œuvre : 

- La forme triangulaire du monument lui donne l’élégance et l’allure d’une voile au vent qui prendra tout son espace sur le lieu d’exposition qui sera défini.

- Les cordages apportent un aspect aérien et définissent clairement un des éléments du navire

- La main du corsaire qui saisit fortement l’une d’entre eux permet au bras d’exprimer sa forceet la deuxième main positionnée sur le cœur est le symbole du courage et des valeurs défendues par le corsaire.

- La position du bras parallèle à la cuisse et le corps tendu en avant permet de donner au personnage une stabilité qui fait référence au fameux « pied marin ». Les cordages rappellent son évidente agilité dans les batailles. Le personnage est attentif et engagé.

- Le mât et les cordages sont légèrement à l’opposé du corsaire et accentuent le mouvement, celui de la mer qu’on imagine au-dessous.

Présentation du projet 

Cette statue sera pour les Calaisiens et les visiteurs le témoignage que notre ville fut, est et sera toujours tournée vers la mer.  Par l'érection de cette statue, Calais se rappelle de cette brillante histoire maritime.  Calais, cité portuaire est fière de ses corsaires et a décidé de nous aider à mettre en valeur ce patrimoine maritime et culturel, Madame  Natacha Bouchart, Maire de Calais  a été immédiatement séduite par l'idée de faire revivre ce personnage mythique mais parfois un peu oublié. Cet emblème de la course nous rappelle à tous les fondements de notre culture et des années prospère de la ville de Calais. C'est par la mer que Calais s'est développé et c'est par la mer que Calais continuera à se développer. 

À quoi servira la collecte ?

Le coût de la statue se monte à 100.000 € et nous sommes arrivés à financer 80%. Cette campagne servira donc à financer le reste dû. 

Palier 1: 6 000 € qui nous permettront d'acheter le socle en marbre

Palier 2: 16 000 € qui nous permettront en plus de payer le deuxième acompte au sculpteur

Palier 3 : 20 000 € qui nous permettront en plus d'éclairer la statue.

Comment soutenir notre projet?

Vous pouvez contribuer à notre projet :

par un don en ligne sur cette page, après inscription puis connexion sur www.dartagnans.fr ;

par virement bancaire sur cette page, après inscription puis connexion sur www.dartagnans.fr ;

- en envoyant un chèque à l'ordre de l'association Les amis du monument Tom Souvilleen précisant votre email, à l'adresse suivante :

Dartagnans

Campagne Tom Souville

1 rue de Châteaudun

75009 Paris France


Si la collecte est dépassée

Les dons supplémentaires serviront à promouvoir et entretenir la statue. 


Ils nous soutiennent 

La Ville de Calais
L'agglomération Grand Calais Terres et Mers
Calais Promotion
la région Hauts de France
Habitat 59/62
L'association Calais Histoire et Traditions
Les Journaux locaux et radios locales

Presse


Remerciements

A la ville de Calais , l'agglomération Grand Calais Terres et Mers, Calais Promotion, région Hauts de France, habitat 59/62, Calais Histoire et Traditions 

et également aux futurs généreux donateurs.


Continuez à nous suivre

Notre page Facebookhttps://www.facebook.com/lesam...

Notre email de contact : [email protected]