Tuiles pour la forge école à Tibanesti-Roumanie

Lecture
14%
1 160€ Collectés sur 8 000€
16 Contributeurs
26 Jours restants
Ensemble trouvons 8000 tuiles pour couvrir avant cet hiver la charpente neuve de la forge/école du Manoir de Tibanesti faite par 25 Charpentiers sans frontières et 17 apprentis Compagnons français !
Patrimoine
TIBANESTI
Défiscalisation

Notre projet

L’association Charpentiers sans frontières, une association dont le travail traditionnel est le crédo, et une classe d’apprentis charpentiers des Compagnons du Devoir et du Tour de France de Rouen viennent en septembre prochain refaire bénévolement la charpente des communs  du manoir de Tibanesti (en Moldavie) en restauration depuis 10 ans.

 Ils offrent leur temps et leur savoir et existent pour perpétuer un ancien savoir, et autant pour faire comprendre pratiquement l’étendu du savoir et du travail que représente les magnifiques charpentes de bois qui ont traversé les siècles. Nos charpentiers sont les héritiers de ce trésor de science et d’habileté. 

Et c’est ainsi qu’ils parcourent la planète.

Les Charpentiers sans frontières ont pris leurs billets, le programme européen Erasmus a financé la totalité du voyage et les frais de déplacement des apprentis (cela fait partie de leur cursus) c’est un très bel exemple de solidarité et de générosité, des hommes et des institutions.

1940 Communs du Tibanesti 2006

C’est la partie droite dont la charpente sera refaite  :  440 m² de tuiles

Dans cette partie des communs est installée la forge des Compagnons du Devoir et du Tour de France qui résident à l’année à Tibanesti depuis 11 ans et animent en plus d’une activité professionnelle une activité de formation avec les élèves du lycée technique local. Ils sont enchantés de voir d’autres compagnons intervenir sur le bâtiment de leur forge !   

Cette nouvelle charpente et son toit permettront de créer un espace sous le toit utilisable  ce qui n’est pas le cas pour le moment.  Cela sera d’une grande aide pour la suite du projet, pour la salubrité du  bâtiment d’abord et pour l’accueil  ensuite  des chantiers d’été, des cours, des actions de formation avec les Compagnons.  Tout ce projet a été approuvé par l’administration des Monuments Historiques, permis de construire à l’appui.

Ces communs sont le long de la rue principale et abritent  des activités tournées vers le village. « Café » ouvert à tous donnant sur la forge par une grande vitre,  petit musée et laverie  communautaire.  C’est maintenant  un lieu extrêmement vivant, support visible de l’action vers le village de l’Association Maria, et  pivot de l’organisation de restauration du parc et du Manoir, ou beaucoup de choses ont été faites.

Un peu d'histoire

La Moldavie (en roumain : Moldova) est une région historique et géographique de l’Europe, correspondant à l’ancienne principauté de Moldavie partagée actuellement entre la Roumanie, la république de Moldavie et l’Ukraine. Aujourd’hui 56 % des Moldaves vivent  dans la partie roumaine et le reste en république de Moldavie et en Ukraine où ils sont mélangés à des colons russes et autres venus ici depuis 1812 et surtout depuis 1945, et à leurs descendants.                       


A quarante kilomètres au sud-ouest de la Ville de Iasi, chef lieu de la province roumaine de Moldavie, le manoir de Tibanesti (prononcez Tibanechte) classé Monument Historique avec son parc et ses communs forment un ensemble important.

TIBANESTI EN 1940

Construit au XVIIème siècle et restauré à la fin du XIXème siècle par P.P. Carp (1837 – 1919),  homme de culture qui fut deux fois premier ministre de Roumanie, Ce manoir représente architecturalement et historiquement un chapitre très important de l’histoire de cette province et du pays. 

 Avec ses dépendances, le mausolée de la famille Carp dessiné par Eiffel et son parc (diminué des constructions faites à l’époque communiste dont une école pour 500 élèves) il est inscrit sur la liste des Monuments historiques  (24-B-593). A partir des années 60 de nombreux travaux ont été réalisés sans permission de l’administration des Monuments Historiques dans le parc (construction pour les pompiers, une centrale de chauffage, coupe des arbres du parc). 

 Le Manoir a été saccagé après la révolution de 1989, après la demande de restitution des anciens propriétaires. Il avait été utilisé comme école pendant 50 ans et était en bon état.......


Récupéré difficilement,  il fait l’objet depuis 10 ans d’un méritoire projet de restauration (de sauvetage en fait….) orchestré par l’Association Maria. Il est dédié à la revitalisation des métiers du patrimoine et aux techniques traditionnelles de construction, projet  auxquels participent la Fondation Pro Patrimonio, les Compagnons du Devoir, l’Association Rempart et de nombreux bénévoles de tous les pays. Il attire énormément de volontaires, par la diversité et la qualité des réalisations et l’ambiance internationale.  

 Tous ceux qui y sont allés en gardent des souvenirs inoubliables ! Réfection d’enduits, isolation écologique, restauration des anciens poêles de faïence, école de photo, poterie…….

Alexandra Mihailciuc, architecte et coordinatrice du projet.

L’Association Maria

L’Association Maria  à qui a été confié le projet de renaissance du Manoir, salarie les Compagnons à l’année pour le travail de formation des jeunes, et organise les chantiers d’été et tout ce qui regarde la restauration des bâtiments.

Ont été refaits l’isolation intérieure du Manoir en  paille et terre, les enduits innovants et écologiques intérieurs (torchis sur béton), les poêles  traditionnels de faïence, une partie des huisseries qui avait toutes disparues, une forge dans les communs avec un bar communautaire, le sol du petit musée, un logement pour le gardien et sa famille et pour le Compagnon forgeron.

LA FONDATION PRO PATRIMONIO

Pro Patrimonio, partenaire depuis le début du projet de l’Association Maria, dont les projets en faveur du Patrimoine se situent à divers endroits du pays et sont de différents types,  procure aujourd’hui des tuiles pour le toit de la Forge !

Serban Sturdza, architecte. Directeur de la Fondation Pro Patrimonio

Caroline d’Assay. Présidente de Pro Patrimonio France

Cette Fondation roumaine et ses sœurs en France et en Angleterre, existent depuis 17 ans. Elle collabore avec de nombreuses organisations en Roumanie et à l’étranger. Sa tâche principale est la restauration, la défense et la mise en valeur du patrimoine roumain matériel et immatériel, mis à mal par 50 ans de communisme et 25 ans d’une sortie chaotique et difficile de ce régime disparu en 1990.

Dans un contexte économique et légal peu favorable, La Fondation restaure des monuments  lui appartenant  ou non, s’occupe de la revitalisation des métiers du patrimoine, défend le patrimoine contre sa destruction,  en fait la promotion face aux pouvoirs publics et les populations et fait office de conseil dans le domaine.

Toutes ses actions sont en lien avec l‘environnement  social et économique des projets. Le Patrimoine sans les gens ne peut avoir de sens, spécialement dans un pays où la propagande communiste l’a dénigré pendant 50 ans, il faut donc renouer avec l’histoire et lui redonner une légitimité culturelle et économique,  spécialement dans des régions déshéritées comme Tibanesti. 

En général  la Fondation essaie de créer un petit noyau de
gens actifs et intéressés qui pourront générer une nouvelle vie à ces
monument
s qu’elle tente  de sauver et redonner une vie aussi
bien culturelle qu’économique. Comme à Tibanesti, il est en est ainsi de
ses projets principaux.

Maison de Georges Enesco à la frontière de l'Ukraine
Manoir Neamtu à Olari, au sud du pays.
La Villa Golescu, à Campulung Muscel sur le versant sud des Carpates.
Une maison paysanne à Viscri, en Transylvanie.

Toutes ces années, La Fondation Pro Patrimonio a développé des projets au plus près des problématiques du Patrimoine construit. En contribuant à leur inscription sur les listes d’alerte d’Europa Nostra et du World Monument Fund la Fondation a contribué  à donner une visibilité internationale aux très menacées mines d’or antiques de Rosia Montana, au projet des 60 églises de Bois et récemment à la Ville de Bucarest, tous en très grand danger.

Une des ses principales manière d’agir est l’intervention d’urgence,  par exemple pour les 60 églises de bois et la Maison d’Enesco.

Budget du projet ou figurent les tuiles que nous devons financer. Le reste est financé à partir de la Roumanie, Pro Patrimonio France, d’autres organismes culturels et des donateurs privés.            

A quoi servira la collecte?

Cette collecte servira à l’achat de tuiles  pour couvrir la nouvelle charpente. Car une fois la charpente refaite, il faudra refaire le toit ! Une charpente sans tuiles n’est pas un toit ! Les couvreurs prendront la suite des charpentiers.

Les tuiles  doivent être posées avant l’hiver qui est rude dans cette province de Moldavie. Il  peut y faire très froid et d’importantes quantités de neige peuvent tomber et la forge doit être de nouveau protégée du froid et du poids de la neige !
En résumé, les tuiles vous attendent pour passer de la fabrique au toit de la Forge  avant l’hiver ! 100  euros les 100 tuiles !
                       
Nous avons besoin de 8000 tuiles!
Si 100 d’entre vous donnent 80 tuiles,  le toit est recouvert !
                                           

Si la collecte est dépassée

Il sera possible de les utiliser pour la consolidation du plancher de l’espace créé sous le toit et la restauration du mur d’enceinte du parc le long du bâtiment de la forge. 

Nous contacter: 

Emailparis(at)propatrimonio.org

Facebook :  Ţibăneşti  et Pro Patrimonio

Site : www.propatrimonio.org/eng

Ils nous soutiennent déjà : 


 Institut français de Bucarest : aide à la parution du guide d'enseignement de la ferronnerie

Les médias en parlent :

Sur le chantier de cet été qui a préparé celui de septembre, notre projet :

  • Ziarul de Iasi : article sur le chantier de cet été Digi 24 Iasi  
  • Digi 24 : Reportage sur le chantier de cet été
  •  

Remerciements

Merci à tous les bénévoles, connus, inconnus, de tous les pays d'où ils sont venus, de tous les villages ou nous sommes venus travailler, de partout. Sans eux, nous n'aurions pas pu faire ce que nous avons fait. Et surtout merci à l'équipe de Pro Patrimonio et de l'Association Maria, la plateforme Dartagnans et leur collaborateurs, leur travail et leur enthousiasme, leur opiniâtreté  et leur professionnalisme  font vivre nos projets. 


Contreparties

Pour 10€ ou plus
Soit 3.4€ après réduction fiscale
2 contributeurs
Une carte postale
Le Manoir sur une face et la description du projet sur l'autre.
Pour 20€ ou plus
Soit 6.8€ après réduction fiscale
2 contributeurs
Carte postale et un porte-clef forgé par les élèves
Médaille porte clef, avec le profil du manoir, fait par les élèves de l'école dont nous réparons le toit de l'atelier.
Pour 50€ ou plus
Soit 17€ après réduction fiscale
3 contributeurs
Une carte postale et presse-papier forgé par les élèves
Presse-papier avec le profil du manoir, fait par les élèves de l'école dont nous réparons le toit de l'atelier.
Pour 100€ ou plus
Soit 34€ après réduction fiscale
2 contributeurs
Une carte postale et un beau tisonnier forgé par les élèves
Ce tisonnier est le premier objet que les élèves forgent quand ils commencent à maîtriser quelques techniques de forge
Pour 150€ ou plus
Soit 51€ après réduction fiscale
1 contributeur
Visite du Collège des Bernardins à Paris et un tisonnner
Construit en 1248 sur un terrain marécageux en bord de Seine, sur le modèle architectural des abbayes cisterciennes, il a fait l'objet d'une restauration exemplaire. Vous bénéficierez d'une conférence centrée sur cette restauration
.Et un tison !
Pour 250€ ou plus
Soit 85€ après réduction fiscale
1 contributeur
Trois jours de participation aux atelier d'été de Tibanesti et un tisonnier
Participation à trois jours des ateliers d'été de Tibanesti. Ce sera pour vous une expérience sans précédent et l'occasion de découvrir un monde malheureusement inconnu de notre coté de l'Europe (voyage non compris).
Et un tison fait sur place !