Vivre dans la maison médiévale d'Eckwersheim

Lecture
41%
2 905€ Collectés sur 7 000€
28 Contributeurs
21 Jours restants
Faire un don


Votre don est défiscalisable. Cliquez sur "Faire un don" pour en savoir plus.

Participez à la reconstruction dans son état d'origine d'une maison en colombage du Moyen Age provenant d'Eckwersheim (67) !
Patrimoine
Reichstett
Défiscalisation

Le Parc de la Maison Alsacienne, association fondée en 1998, compte actuellement plus de 240 membres. Depuis sa création, elle s'est donnée pour mission de conserver le patrimoine rural de la région de Strasbourg, en érigeant un écomusée dans le centre-ville de Reichstett, agglomération située à 8 km au nord de Strasbourg.

Le principe de cet écomusée est de présenter "une maison / une époque". Dans ce contexte nous vous présentons notre dernier projet : habiter dans la maison médiévale d'Eckwersheim.

Le monument


La maison dans son état en 2001 avant démontage.

La maison était située au 1 impasse de la Mairie à Eckwersheim (à 12 km au nord de Strasbourg).

Construite en 1544 à l'emplacement du château-fort des Marx d'Eckwersheim, puissante famille de chevaliers qui a été de partie dans toutes les batailles que mena la ville de Strasbourg à cette époque. Ce château-fort fut soigneusement démonté et ses matériaux ont servi pour la construction d'un château plus moderne à une centaine de mètres.

La maison a été démontée en 2001 par l'association "Le Parc de la Maison Alsacienne". Un laboratoire de Würzburg (D) l'a datée par dendrochronologie de 1544 : elle est du coup la plus ancienne maison de l'arrondissement Strasbourg Campagne (sur environ 15000 maisons alsaciennes subsistantes).


 

Projet de reconstruction (façades nord et ouest).


Sa structure est mixte : elle comprend des bois longs (allant du solin à la toiture) et courts (sur un seul niveau). C'est le cas le plus ancien répertorié en Alsace. Par ailleurs de nombreux emboîtements sont encore à mi-bois en queue d'aronde ce qui est une survivance des constructions du Moyen Age.

Sa charpente en chêne est conservée à 70% environ ce qui est beaucoup pour une maison de cette époque. Sa couverture était en tuiles canal (remplacées par des tuiles en queue de castor au cours du XVIIe siècle).

Elle a de grandes dimensions pour une maison d'agriculteurs : 9,28 m de long pour 8,60 m
de large avec une hauteur de 10,55 m. Elle est de format presque carré
en contraste avec le format rectangulaire typique des maisons
alsaciennes qui s'est imposé par la suite. Une loggia sur le pignon sur
rue complète l'ensemble.

Présentation du projet

Un projet unique

Le principe de cet écomusée est « une maison / une époque » s’appuyant sur des savoirs faire archéologiques notamment. 

L'écomusée présente déjà les thématiques suivantes :

  • l’Alsace baroque de la fin du XVIIe et du début du XVIIIe siècle ;
  • la vie autour de la Révolution Française ;
  • le tournant du XIXe au XXe siècle ;
  • le travail du blé et de la paille dans une grange ;
  • la tonnellerie ;
  • les opérations en lien avec le feu (alambic, fumoir, lessiveuse, four) ;
  • un circuit consacré aux machines agricoles du début du XXe siècle ;
  • des jardins aménagés dans un esprit contemporain de chaque bâtiment.

L'écomusée "Le Parc de la Maison Alsacienne" en 2018

Une réalisation coordonnée

 Les maisons sont scientifiquement démontées, sous la direction d'un Docteur diplômé de l'EHESS, dans divers villages autour de Strasbourg puis remontées à Reichstett. Seul un charpentier professionnel aide au remontage des maisons. 

 Tout le reste du travail est effectué par des bénévoles les jeudis. Ils sont aidés par des jeunes en difficulté ainsi que des personnes à handicap, des jeunes de chantiers internationaux de jeunes bénévoles en été. L’objectif est dans tous les cas, de transmettre des techniques ancestrales et de créer un lien social et historique autour de la thématique de l’écomusée

Le but du projet

Le but est de reconstituer la maison telle qu'elle était dans son état du milieu du XVIe siècle.

Le visiteur pourra découvrir dans la maison la vie du paysan de la proche région strasbourgeoise de la fin du Moyen Age. On verra des intérieurs avec le poêle, la vaisselle et le mobilier de cette époque. L’ensemble sera conçu de manière à permettre d’habiter les lieux et de les animer, démarche d’archéologie expérimentale. A l’extérieur, puits et jardins avec plantes médiévales compléteront l’ensemble.

Projet de reconstruction (intérieur de la salle de séjour ou Stube).

Les travaux déjà menés

En 2018 les fondations ont été creusées et une grande partie des solins (la base de la maison) ont été maçonnés.



Le prochain enjeu : remonter la charpente sur les solins !

En 2019 c'est au tour de la charpente d'être construite. Pour cela nous avons besoin de deux charpentiers qui seront aidés par les bénévoles des chantiers internationaux pendant l'été.

À quoi servira la collecte ?

Le coût du remontage de la charpente s'élève à environ 31 000 € sans la pose des tuiles. D'ores et déjà nous disposons de 20 000 €. Ces fonds proviennent de la Commune de Reichstett, de l'Assemblée Nationale, du Conseil Départemental, du Crédit Mutuel, de donateurs privés et de fonds propres à l'association.

Une subvention de l'ordre de 4000 € du Conseil Départemental du Bas-Rhin est en attente .

Avec 7000 € nous pourrions terminer le remontage de l'ossature en bois de la maison avec l'entreprise CG Menuiserie dirigée par Christophe Grunenwald, en 2019.

Si cet objectif est atteint :
- Palier 2: 14 000 € nous permettraient le remontage de l'ossature et le financement d'une partie de la couverture de la maison. En effet l'entreprise Tuilerie de Niderviller est prête à faire la copie des tuiles creuses trouvées lors de fouilles. Ainsi la toiture retrouverait sa forme originelle (devenue rarissime en Alsace : un seul exemple subsiste à Strasbourg).


Exemple de tuiles (fragments) trouvées en fouilles. Deux grandes tuiles creuses (nonnes) sont recouvertes par une tuile plus petite (moine).

- Palier 3 : 21 000 € nous permettraient de remonter l'ossature avec sa couverture en tuiles canal quasi complète en 2020.


Qui sommes-nous ?

Le Parc de la Maison Alsacienne, association fondée en 1998, compte actuellement plus de 240 membres.  Depuis sa création, elle s’est donnée  pour mission de conserver le patrimoine rural de la région de Strasbourg, en érigeant un écomusée dans le centre-ville de Reichstett, agglomération située à 8 km au nord de Strasbourg.

L'aventure a commencé en 1998 par le démontage de deux maisons alsaciennes, et s'est poursuivie en 1999 par la reconstruction de la première maison. Depuis des centaines de bénévoles ont travaillé à la construction de ce projet.

     

  

  

 

De nombreuses manifestations ont lieu tout au long de l'année et attirent un public toujours varié.


 

Comment soutenir notre projet ?

- Par un don en ligne sur cette page, après inscription puis connexion sur www. dartagnans.fr 

Par virement bancaire sur cette page, après inscription puis connexion sur www. dartagnans.fr

Par chèque bancaire à l'ordre de l'association Le Parc de la Maison Alsacienne, en précisant votre email, à l'adresse suivante:

DARTAGNANS

Campagne Maison médiévale d'Eckwersheim

1 rue de Châteaudun 75009 Paris

Ils nous soutiennent


Exemple d'article paru dans les Dernières Nouvelles d'Alsace (27.8.2015).




Nous sommes régulièrement soutenus par la commune de Reichstett, le Conseil Départemental du Bas-Rhin, l'Assemblée Nationale par l'intermédiaire du député de la circonscription de Schiltigheim, du Crédit Mutuel et de diverses entreprises comme Médiaco, Lips et CG Menuiseries.

        

Merci à tous nos donateurs ! Continuez à nous suivre !

Donateurs soyez les bienvenus, les arts et traditions populaires ont besoin de vous pour que nous puissions transmettre à nos enfants la culture de nos anciens. Soyez remerciés pour votre don, il portera ses fruits.

E-mail de contact : [email protected]
Liens réseaux sociaux : facebook : Pama Facebook
Site internet : https://www.maisonalsacienne.fr