Restauration du studiolo de Droiturier

Tax deduction
Play
56%
5,020€ Pledged out of 8,819€
Don contre don
34 Donations from 4 countries
10 days To go
Pledge


Your donation is eligible to a tax deduction if you pay your taxes in France. Click "Donate" to learn more.

Le studiolo de Droiturier et ses peintures murales... une redécouverte ! Petit jardin intérieur, joli bout de campagne et de poésie, ce bijou d'une grande rareté mérite votre soin pour retrouver sa beauté.

Le Studiolo de Droiturier (Bourbonnais) : un décor XVIe/XVIIe d'une grande rareté A été mis au jour

Le studiolo de Droiturier, c'est un refuge pour l'âme et l'esprit, une pièce hors du temps décorée de peintures murales qui mêlent aux motifs champêtres et naïfs des collines bourbonnaises des maximes latines, religieuses ou païennes. Des signes alchimiques se cachent entre les fleurs et les balustres, comme des surprises dissimulées dans les recoins de ce petit jardin intérieur. On s'y rêve en Montaigne, en Pascal, pour réfléchir au temps qui passe et à la condition humaine.

Droiturier, charmant village du Bourbonnais aux maisons à pans de bois, siège d'un ancien prieuré de l'ordre de Cluny dépendant de l'Abbaye de Mozac (près de Riom, en Auvergne), a vu passer sur ses routes pavées chevaucheurs du Roy, troupes armées, diligences, voyageurs de toutes sortes, reines de France, artistes italiens, postillons et filles de fermes. Droiturier est l'une des étapes de l'ancien grand chemin du Bourbonnais, qui reliait la France et l'Italie dès avant la Renaissance ; cet itinéraire deviendra route royale, puis route impériale, et enfin route nationale 7, la route du soleil et des vacances, avant que cette dernière ne soit déviée, au cours du XIXe siècle, à deux kilomètres au sud du village.

Le studiolo est situé dans l'ancien relais de la poste aux chevaux de Droiturier, qui n'a pas eu pour seul usage d'accueillir les voyageurs. Au XVIIe siècle, c'est avant tout un petit manoir entouré d'un domaine. Nous avons obtenu en mars 2019 le label de la Fondation de Patrimoine, et fait inscrire la propriété (relais de poste et maison du maître de poste) sur la liste du patrimoine vernaculaire de l'Allier. D'après Les fiefs du Bourbonnais (A. de la Faige/R. de la Boutresse), les bâtiments ne font pas fonction de relais entre 1582 et 1704. Au premier étage de la maison, après avoir déposé le carrelage années 1970 de l'ancienne salle de bains, c'est un décor complet de la fin du XVIe/début XVIIe siècle qui s'est révélé à nous. Ces peintures sont naïves, mais le texte érudit ; le commanditaire reste à découvrir ! Cabinet d'étude, de curiosités, pièce de travail... le petit studiolo, pour garder son décor, retrouver son charme et traverser le temps, a besoin de vous !




Le décor est constitué d'une frise supérieure, qui court sur tous les murs, en alternant fleurs et balustres, avec trois couleurs (rouge, jaune et vert au centre des fleurs). Des cartouches en latin présentent des maximes, telles que "Operare opus donec dies est" (Fais ton oeuvre tant qu'il est temps.) ou "Cedant ar---", pour "Cedant arma togae", hémistiche de Cicéron souvent cité (Que les armes cèdent à la toge) qui affirme la supériorité de l'éloquence sur les armes.

Sur les murs latéraux, s'ajoute une seconde frise, sous la première, et un nouveau cartouche en latin. Fontaines, vases de fleurs, un encadrement de porte imaginaire, branchages et collines... la campagne bourbonnaise s'invite à l'intérieur de la pièce, prolongeant et reproduisant la ligne d'horizon du paysage alentour, visible par la fenêtre.



Enfin des signes alchimiques se glissent entre les balustres et le texte, laissant libres toutes les interprétations possibles du sens de ce décor. Que les spécialistes nous renseignent, nous en serions ravis !



Est-ce une fleur de la connaissance ? Quant au rond avec un point central, serait-ce le signe du soleil ? (Cf ci-dessous, manuel d'astrologie, manuscrit de Bâle)

RESTAURATION ET CONSERVATION DU STUDIOLO

Ce décor est d'une grande rareté. Les studiolos (ou studioli en italien), cabinets de travail ou de curiosités, sont très rares en France. Ils sont par ailleurs seulement présents dans des demeures aristocratiques (Château du Lude, château de la Vigne) ou dans des maisons riches et sophistiquées (Maison Renaissance de Langres). Or, l'ancien relais de poste de Droiturier est beaucoup plus modeste par sa taille. Pourtant, ce décor est bien là : le mystère de sa présence est entier !

Des sondages ont été effectués par des restauratrices du patrimoine, et nous avons pu dégager la plus grande partie du décor. Le résultat est spectaculaire... 95 % du décor est encore présent ! Malgré le bûchage lié à la pose d'une couche de plâtre au XVIIIe siècle, le décor reste dans son ensemble en bon état et cohérent. Cette pièce est donc d'un très grand intérêt historique et artistique.


Cependant, une partie du décor est très fragile. Le mur est abimé à plusieurs endroits, et des bouts d'enduit se détachent. Dans les anciens trous de bûchage, la matière s'effrite, ce qui risque de peu à peu fragiliser l'ensemble du décor. Un nettoyage minutieux, une fixation du support et des couleurs restantes est nécessaire, avant des reprises ponctuelles.

A l'emplacement de l'ancien chauffe-eau et des anciennes toilettes, le mur est très fragile.

Par ailleurs, dans cette pièce qui était une ancienne salle de bain, des fuites diffuses ont considérablement alourdi le sol. Les chevrons ont dangereusement ployé, et il a fallu enlever les terres cuites du XVIIIe siècle et la matière (chaussine) qui avait été ajoutée pour remettre le sol à niveau. La réalisation d'un nouveau sol est nécessaire : réalisé en vieux bois et avec des clous forgés, il allègera considérablement la structure de la pièce tout en gardant son esprit.

Ombres de la fenêtre sur les planches du plafond à la française, après enlèvement des terres cuites et de la chaussine

Avant d'aller plus loin dans cette restauration, nous devons au préalable réaliser une étude dendrochronologique (étude des bois dans la maison) pour mieux évaluer l'âge de la maison et des peintures... 400 ans ? 450 ans ? Ces indications seront précieuses pour restaurer la pièce et ses peintures de la manière la plus fidèle. Le laboratoire Archeolabs sera chargé de ces études de datation.

Enfin, le décor présente des vides très caractéristiques, aux deux extrémités du mur principal, indiquant la présence très probable d'un meuble et de ses montants. En revanche, la présence d'un faux appareillage de pierres autour de la porte nous fait pencher pour l'absence de lambris bas. Nous avons donc pris le parti de faire reconstituer en bois ancien un meuble sur-mesure, qui redonnera à ces peintures et à la pièce toute leur cohérence, sur les modèles des cabinets de curiosités que tableaux et gravures livrent encore à notre émerveillement. Et si le budget le permet, nous irons jusqu'à faire réaliser une nouvelle fenêtre, selon un modèle ancien que les études de datation nous aiderons à déterminer.

Museo Cospiano (Bologna, 1677)

À quoi servira la collecte ?

Le projet est organisé en 3 paliers :

- Palier 1 : 8 819 euros, qui nous permettront de financer :

  • - l'étude dendrochronologique pour dater les bois et les décors, préalable à tout travail de conservation et restauration (1 350 euros - Laboratoire Archeolabs),
  • - la réalisation d'un nouveau solivage et d'un nouveau plancher en bois ancien et clous forgés (1 914 euros - Les charpentiers de Laisle, compagnons),
  • - la conservation et restauration de l'ensemble des enduits et peintures murales (5 555 euros - Francesca Berni et Françoise Gaydier, Samarkande, restauratrice du patrimoine).


- Palier 2 : 11 976 euros, qui nous permettront de financer :

  • - tous les travaux sus-cités,
  • - ainsi que la réalisation d'un meuble sur-mesure en bois ancien, inspiré des cabinets de curiosités italiens, pour retrouver la cohérence des peintures murales et de leur disposition (3 157 euros - Les charpentiers de Laisle, compagnons).

Si la collecte est dépassée :

- Palier 3 : 15 226 euros, qui nous permettront de financer :

  • - tous les travaux sus-cités,
  • - menus travaux d'électricité et maçonnerie dans la pièce (entourage porte et fenêtre),
  • - ainsi que la réalisation d'une fenêtre sur-mesure, en chêne et avec verre bullé, selon un modèle déterminée par l'étude dendrochronologique (en cours d'évaluation, entreprise à définir si collecte réussie)

La collecte porte sur les 2 premiers paliers (11 976 euros - 78,5 %). Nous finançons personnellement le palier 3 (3 250 euros - 21,5 %), ainsi que l'ensemble des frais liés à l'organisation de la campagne et la production des contreparties.

Qui sommes-nous ?

Depuis deux ans maintenant nous sommes les heureux propriétaires de l'ancien relais de poste de Droiturier : Clément Dionet, auvergnat d'origine, et Hans Ringelberg, venu tout droit de Hollande.

Nous restaurons consciencieusement cette propriété, et créons plusieurs jardins d'inspiration Renaissance autour de cette maison. Nous venons d'achever une phase de travaux importante, avec la réfection de pièces de charpente, la pose de tirants sur la dépendance et la révision complète des toits de la propriété. Nous avons pu réaliser ces travaux coûteux avec nos économies personnelles et grâce à l'aide de la Fondation du Patrimoine, de Conseil Général de l'Allier et de la DRAC/UDAP Allier, que nous remercions chaleureusement.

Nous avons aussi rendu la maison vaguement habitable, même si nous n'en sommes pas encore à nous chauffer correctement ! Un jour peut-être ? Conserver et restaurer le studiolo, lui redonner sa cohérence et sa poésie, voilà notre priorité, qui fait l'objet de tout notre soin.

Comment soutenir ce projet ?

Vous pouvez soutenir ce projet :

  • - en faisant un don en ligne par carte bleue  sur cette page après inscription sur le site Dartagnans
  • - en effectuant un virement bancaire après inscription sur le site Dartagnans
  • - pour les donateurs français seulement, en envoyant un chèque, au dos duquel vous ferez figurer votre adresse e-mail, libellé à l’ordre suivant "Clément Dionet", expédié à l'adresse suivante :

Dartagnans
Restauration du studiolo de Droiturier
15 rue de Milan
75009 PARIS

Ils nous soutiennent / Presse

Page en cours d'actualisation

Merci à tous nos donateurs ! Continuez à nous suivre !

En contribuant à la conservation et à la restauration du patrimoine, vous aidez à remplir notre rôle de passeurs de beauté et de poésie ! Notre gratitude est immense, et nous espérons vous accueillir très vite pour découvrir ce merveilleux studiolo, et notre jardin, havre de beauté et de sérénité.

Pour nous contacter : [email protected]
Instagram : https://www.instagram.com/jard...
Facebook : https://www.facebook.com/cleme...

Rewards

Pledge €10 or more
Or 3.4€ after tax deduction
2 donations
Ancolie jolie
Sachet de graines récoltées dans le Jardin des écuyers (3 sortes de graines : lupins blancs et violets, sauges bleu clair, œillets de poète) + carte "Jardin des écuyers"
Pledge €25 or more
Or 8.5€ after tax deduction
2 donations
Sauge pas sage
Sachet de graines récoltées dans le Jardin des écuyers (7 sortes de graines : lupins blancs et violets, digitales roses, sauges bleu clair, œillets de poète, tournesol rouge, etc.) + carte "Jardin des écuyers"
Pledge €50 or more
Or 17€ after tax deduction
9 donations
Lupins mutins
Deux entrées pour une visite du studiolo restauré, envoi d'un sachet de graines du Jardin des écuyers + carte "Jardin des écuyers"
Pledge €100 or more
Or 34€ after tax deduction
7 donations
Asters hystériques
Deux entrées pour une visite du studiolo restauré, avec apéritif dans le potager rond
Pledge €200 or more
Or 68€ after tax deduction
6 donations (34 left)
Tournesol guignol
Deux entrées pour une visite du chantier de restauration des peintures murales, avec explication des techniques par les restauratrices, et apéritif dans le potager rond
Pledge €500 or more
Or 170€ after tax deduction
3 donations (17 left)
Digitale magistrale
Deux entrées pour une visite du studiolo restauré, concert privé et buffet dinatoire dans le potager rond
Pledge €999 or more
Or 339.66€ after tax deduction
0 donation (10 left)
Dahlia de gala
Dîner et soirée aux chandelles dans la Maison et le Jardin des écuyers
Pledge without a reward
5 donations
 
Pledge an amount of your choosing