Restauration du cadran solaire d'Henri Goetz

Financé
Lecture
100%
600€ Collectés sur 600€
20 Contributeurs
Terminé
Participez à la restauration du cadran solaire "Le python et sa couronne en vert et or" de l'artiste franco-américain Henri Goetz.

Le Plus Grand Musée de France est une campagne d’intérêt général, menée en partenariat entre l’association reconnue d’utilité publique La Sauvegarde de l’Art Français et des étudiants de Sciences Po dans le cadre des projets collectifs de leur école. 

En 2017, 40 étudiants de toute la France ont sélectionné des œuvres d’art qui les ont émus. Ces œuvres ont besoin d’être restaurées. Découvrez ici le projet du campus de Menton.  


                           


À propos du projet

Le Plus Grand Musée de France est un projet lancé et encadré par la Sauvegarde de l'Art Français, association reconnue d'utilité publique. Il s'inscrit dans le cadre des projets collectifs de Sciences Po, qui visent à offrir aux étudiants une expérience formatrice sur le plan professionnel. Pendant un an, nous - des étudiants de Menton cherchons les fonds nécessaires à la restauration et la mise en valeur d'une oeuvre. Cette année, c'est dans le village de Coaraze, village soleil que nous avons été touchés par la beauté d'un cadran solaire d'Henri Goetz

Notre objectif est de mettre en valeur tout un pan méconnu de l'art méditerranéen des années 1960. C'est une occasion pour vous de devenir acteur d'un magnifique projet culturel mais aussi une opportunité de contribuer à la valorisation et à la transmission du patrimoine. 

L'histoire de cette oeuvre...

"Méditerranée" c’est le maître mot de notre découverte. Oui, un projet méditerranéen par la spécialisation de notre campus de Menton, par la localisation du village de Coaraze dans les hauteurs de Nice et par nos origines dans notre équipe qui sont italienne, marocaine, savoyarde, égyptienne et corse. 

Coaraze, terre pauvre, a souffert de disettes aggravées par les guerres, les destructions qui rendent compte à bien des égards de la désaffection du village au début du XXe siècle. Ainsi, depuis peu la courbe du lézard fatiguée s’inverse. C’est à cette époque que Coaraze va devenir un territoire d’expérimentation, lieu unique d’avant-garde où « l’innovation » sera la règle. C’est aujourd’hui le village qui concentre le plus d’intermittents du spectacle en France. 

Ainsi c’est dans ce bouillonnement culturel que l’oeuvre «Le python et sa couronne en vert et or»d’Henri Goetz fait en céramiques de l’atelier de Vallauris a été réalisée. Il fait parti d’un projet plus large initié par le maire d’alors, Paul Mari d’Antoine. Réalisé en 1961, le projet avait pour objectif de créer une douzaine de cadrans pour Coaraze. Le cadran a donc été réalisé pour Coaraze, et ne peut s’envisager ailleurs, faisant parti d’un ensemble. En effet, à la «première génération» de six cadrans de 1961, se sont ajoutés en 2008 six autres oeuvres, d’artistes contemporains. Le projet commencé par Paul Mari d’Antoine a donc été mené à bout.


Henri Goetz nous propose ici un cadran solaire, commandé par Jean Cocteau et confectionné par Gilbert Valentin dans les ateliers de céramique de Vallauris, tous deux représentent une génération d’artiste mettant en valeur le patrimoine culturel du littoral au cours des années 1950-60. 

Un cadran aussi méditerranéen par son sujet : une scène mythologique grecque dans laquelle la lutte entre le Python et Apollon fait rage. Au centre du cadran, au dessous du gnomon (la baguette donnant l’heure par son ombre), « la couronne en vert et or » qui a donné son nom à l’oeuvre. Ces deux couleurs, le vert et le doré, sont prédominantes dans le cadran. Elles nécessiteront peut-être d’être relevées. On devine la forme du serpent doré sur la droite, qui accompagne les chiffres romains en métal. Ces chiffres sont en relief, fixés sur la céramique. Contrairement aux cadrans classiques, aucune ligne ne relie le centre aux différents chiffres, qui vont de huit à dix-sept.

Une œuvre à la double image : moderne de son aspect, traditionnelle par son emplacement et sa fonction. Il est ici question d’une œuvre abstraite qui remplit la fonction de cadran solaire, celui-ci accroché au mur de la place St Jean du village. Une place où, chaque année s’allume le grand feu de la fête de la Saint Jean qui, avec ses braises, détériore l’œuvre. Même la détérioration a une histoire, c’est dire. 

Pour en savoir plus sur le projet


De gauche à droite: Sofia, Cindy, Laure, Hana et Hugo

À quoi servira la collecte ?

Le temps et les différentes fêtes traditionnelles du village de Coaraze ont abîmé ce trésor et une restauration de l'oeuvre est maintenant nécessaire

Le but de cette campagne de mécénat participatif est donc de réunir une partie du montant nécessaire à la restauration du cadran solaire. Estimée à 5000 €, nous noterons que le cadran est très abimé, il manque de la couleur par endroits. La lecture de l’oeuvre en est donc perturbée. Cette dégradation est notamment due aux feux de la Saint-Jean, fêtée chaque 24 juin sur la place du même nom. 

La restauration plus commune pour ce type d' objets est le collage des fragments, le comblement des lacunes et la retouche colorée de ces restitutions en couleur (du ton original ou un ton au dessous) ou avec reprise des principales lignes de décors ce qui rend l’objet esthétiquement plus complet. La restauration se fait sans empiètement sur la surface originelle, c’est la “restauration détourée”."


Si la collecte est dépassée...

Les fonds supplémentaires pourront servir à la mise en lumière et à la valorisation du cadran solaire. Ou encore servir à d'autres projets du Plus Grand Musée de France qui seront heureux de recevoir des fonds supplémentaires pour la restauration des oeuvres. Cette année et dans le cadre de la campagne du Plus Grand Musée de France vous pourrez aider à la restauration d'une sculpture à Nancy, de tableaux à Reims, d'un dessin au fusain sur papier calque à Paris. Il y a pour ainsi dire l'embarras du choix! 


Qui sommes-nous?

Nous sommes six étudiants de Sciences Po Paris dont cinq venant de son campus délocalisé à Menton. Passionnés par l'art et les enjeux autour du patrimoine, nous profitons de ce projet pour être des acteurs du terrain. 

Le Plus Grand Musée de France vise à préserver et mettre en valeur le patrimoine local et accessible à tous, qui constitue le plus grand musée qu’abrite notre pays. A travers ce projet, nous sommes amenés à trouver une œuvre en danger et à lever des fonds afin de financer sa restauration. 


Des dons défiscalisables 

Votre don est défiscalisable car il remplit les conditions générales prévues aux articles 200 et 238 bis du code général des impôts. A la fin de la collecte, vous recevrez un reçu fiscal vous permettant une réduction de votre impôt : 

Particulier, vous pouvez déduire 66% de votre don dans la limite de 20% de votre revenu imposable. 

Entreprise, l’ensemble des versements au projet permet de bénéficier d’une réduction d’impôt sur les sociétés de 60% du montant de ces versements, pris dans la limite de 0,5% du C.A. H.T. de l’entreprise. 

Il est possible de soutenir le projet de Restauration du cadran solaire d'Henri Goetz : 

- par un don en ligne sur cette page, après inscription puis connexion sur www.dartagnans.fr  

- en envoyant un chèque (à l'ordre de La Sauvegarde de l'Art Français) à l'adresse suivante : 

Dartagnans  

Projet de Restauration du cadran solaire d'Henri Goetz

14 rue Crespin du Gast  

75011 Paris


Les soutiens du projet

Le Plus Grand Musée de France bénéficie du Haut Patronage du Président de la République, du soutien du Ministère de la Culture et de la Communication, de l’Association des Maires de France et de la Commission nationale française pour l’UNESCO.

Ils parlent de nous: 

Article de Nice Matin: http://www.nicematin.com/educa...

Continuez à nous suivre...

Notre site internet 

Notre page Facebook

N'hésitez pas à nous contacter pour toute question à l'adresse suivante : mentonplusgrandmusee@gmail.com

Notre balade dans la ville lumière s’achève ici, ne reste qu’à faire l’expérience de cette exposition lumineuse à la culture, à la vie de ce village haut perché ou à lire notre article sur Coaraze, Le village soleil... pour poursuivre cette promenade. 


Le compte à rebours est maintenant lancé et nous comptons sur vous pour nous aider! 


Nous vous remercions grandement de votre précieuse aide! 

Contreparties

Pour 10€ ou plus
Soit 3.4€ après déduction fiscale
6 contributeurs
Remerciements sur la page du projet Facebook
Recevez par mail des nouvelles de nos actions

De la reconnaissance de tous les acteurs engagés dans ce projet: la Sauvegarde de l'Art français, de Sciences Po, de la mairie de Coaraze ainsi que de de nos nombreux soutiens comme la Délégation Française auprès de l'UNESCO, le Ministère de la Culture et de la Communication et l'Elysée

Un grand merci pour votre aide!
Pour 15€ ou plus
Soit 5.1€ après déduction fiscale
5 contributeurs
Une photo du cadran
Un compte-rendu personnalisé de notre aventure

Photo du cadran solaire et du village de Coaraze avec une dédicace des étudiants

De la reconnaissance de tous les acteurs engagés dans ce projet: la Sauvegarde de l'Art français, de Sciences Po, de la mairie de Coaraze ainsi que de de nos nombreux soutiens comme la Délégation Française auprès de l'UNESCO, le Ministère de la Culture et de la Communication et l'Elysée

Un grand merci pour votre aide!
Pour 50€ ou plus
Soit 17€ après déduction fiscale
2 contributeurs
Promenade dans le village
Toutes les contreparties précédentes + une visite guidée dans le "village du soleil" qu'est Coaraze.

Votre nom sera mentionné sur nos réseaux sociaux

De la reconnaissance de tous les acteurs engagés dans ce projet: la Sauvegarde de l'Art français, de Sciences Po, de la mairie de Coaraze ainsi que de de nos nombreux soutiens comme la Délégation Française auprès de l'UNESCO, le Ministère de la Culture et de la Communication et l'Elysée

Un grand merci pour votre aide!
Pour 100€ ou plus
Soit 34€ après déduction fiscale
2 contributeurs
Invitation au "village du soleil"
Toutes les contreparties précédentes + une invitation au cocktail d'inauguration pour le cadran solaire à Coaraze.

Votre nom sera mentionné sur nos réseaux sociaux

De la reconnaissance de tous les acteurs engagés dans ce projet: la Sauvegarde de l'Art français, de Sciences Po, de la mairie de Coaraze ainsi que de de nos nombreux soutiens comme la Délégation Française auprès de l'UNESCO, le Ministère de la Culture et de la Communication et l'Elysée

Un grand merci pour votre aide!
Pour 200€ ou plus
Soit 68€ après déduction fiscale
0 contributeur
Visite en petit comité d'un atelier de Vallauris
Toutes les contreparties précédentes ainsi qu'une visite guidée par un céramiste des ateliers de Vallauris avec des explications sur l'histoire de l'atelier ainsi que sur son métier!

Votre nom sera mentionné sur nos réseaux sociaux

De la reconnaissance de tous les acteurs engagés dans ce projet: la Sauvegarde de l'Art français, de Sciences Po, de la mairie de Coaraze ainsi que de de nos nombreux soutiens comme la Délégation Française auprès de l'UNESCO, le Ministère de la Culture et de la Communication et l'Elysée

Un grand merci pour votre aide!